Burundi : Visite d’une délégation de la Commission Parlementaire Belge sur le passé colonial de la Belgique

Visite d’une délégation de la Commission Parlementaire Belge sur le passé colonial de la Belgique au Burundi

Gitega, 5/09/2022 – La Belgique a reçu du Conseil Supérieur des 5 Grandes Puissances ( le Royaume-Uni, la France, l’Italie, le Japon, dont les USA, sans être membre de la Société des Nations SDN ) le mandat d’administrer le Ruanda-Urundi en 1919 [1], sans en référer aux Barundi. A partir de la réforme Belge au Burundi du 21 août 1925 [2] , la Belgique et le Vatican, à travers les missionnaires Pères Blancs, débutaient – le Genocide des Bagumyabanga Barundi – faisant plus de 50 000 victimes Barundi, entre 1925 et 1940. Les Bagumyabanga étant les Planificateurs, les législateurs et les Régulateurs de la société burundaise, soit d’Ingoma y’Uburundi.
La réforme administrative belge de 1929 [3] fut le 1er Coup d’Etat Belge au Burundi [4] ethnicisant les Barundi.
Par la suite, il faudra attendre 1959, avec l’accord néocolon [5] signé et le fameux décret colonial Belge du 25 décembre 1959 , soit le 2ème Coup d’Etat Belge [6], destituant Feu Mwami Mwambutsa Bangiricenge, en créant des choses totalement étrangères aux Barundi tel une nouvelle administration, des partis politiques [7] et mettant en place au niveau politique un système démocratique de type occidental.
Ainsi de 1959 à 1972, la Belgique va participer aux côtés des USA, du Vatican, de la France, et de leur allié Néo-Colon burundais à mettre fin à Ingoma Y’uburundi, l’Etat des Barundi . Commettant un Génocide Régicide au Burundi [8] , dont le Génocide contre les Bahutu du Burundi de 1972 [9] . Permettant la mise en place au Burundi d’une nouvelle structure socio-économique basée sur l’économie de marché ou le capitalisme.
La dictature militaire des acteurs néocolons – Bahima Barundi – ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ), mise en place par la Belgique, et ses alliés, fit de 1959 à 2005, plus de 4,5 Millions de victimes Barundi [8].
En 2015, après une pause de 10 ans d’accalmie pour les Barundi, le mercredi 13 mai 2015, une tentative de Coup d’Etat militaire, organisée par la Belgique et ses alliés ci-haut cités, échoua… Mettant à mal alors les relations entre le Burundi et la Belgique.
Il faudra attendre février 2022 pour observer un réchauffement des relations avec la Belgique [10].

        Ce lundi, Amb. Shingiro Albert, l’excellent Ministre burundais des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, recevait en audience dans ses bureaux une délégation parlementaire Belge conduite par M. Wouter De Vriendt, député et président de la Commission Parlementaire Belge sur le passé colonial, venue échanger avec les députés burundais sur le passé de la colonisation belge au Burundi.
Voici les propos de l’Amb. Shingiro Albert sur son compte twitter : “C’est avec un réel plaisir que j’ai reçu la la délégation de la commission parlementaire belge sur le passé colonial. Nous devons aborder froidement ce passé douloureux, en parler sans tabou pour enfin trouver une solution durable à ce contentieux colonial qui a tant duré“.

           Pour bien comprendre cette arrivée au Burundi des parlementaires Belges :
– En 2015, le Burundi a subi une révolution colorée avec une tentative ratée d’un Coup d’Etat militaire raté. Organisées par les familles occidentales d’anciens esclavagistes et anciens colons Belges, Français, Américains, et le Vatican.
– En 2018, le Sénat burundais avait désigné un groupe d’experts comprenant des historiens et des anthropologues pour évaluer l’impact de la colonisation, un crime contre l’humanité au Burundi.
– Début juin 2020, le mouvement Black Lives Matter (BLM) Belgium, organisation – décoloniale – mondiale, réalisait une gigantesque marche en Belgique après l’assassinat raciste de George Floyd aux USA. Faisant réagir les politiques.
– Fin juin 2020, le roi des Belges Philippe exprimait , lors du 60ème anniversaire de l’indépendance de la RDC Congo , ses “plus profonds regrets” pour “ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés”.
– En juillet 2020, le Parlement Belge lui emboîtait le pas. La Chambre des représentants Belge mettant sur pied une commission spéciale chargée de se pencher sur le passé colonial de la Belgique au Congo, au Rwanda et au Burundi.
– Ainsi le 13 août 2020, le Burundi a confirmé, par la voix du président du Sénat, l’Hon. Ndikuriyo Reverien, sa demande de pardon et de compensation financière – de l’ordre de 43 Milliards USD – pour les torts causés par les colons allemands et belges durant la période allant de 1896 à 1962.
– En juillet 2022, après une visite du Roi Philippe de Belgique en RDC Congo, M. Stephane Doppagne, Envoyé Spécial du Roi des Belges et de la Belgique, se joignait aux Barundi lors de la célébration des 60 ans d’indépendance du Burundi, exprimant aux autorités et au public burundais les regrets de la Belgique face aux exactions commises par les colons belges pendant les 43 ans de Colonisation au Burundi.

Notes :

[1] Burundi : La Belgique reçoit le mandat du Ruanda-Urundi en 1919 – https://burundi-agnews.org/genocide/burundi-la-belgique-recoit-le-mandat-du-ruanda-urundi-en-1919/
[2] Burundi / Sénat : La Colonisation Belge, réforme du 21 août 1925 – https://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-senat-la-colonisation-belge-reforme-du-21-aout-1925/
[3] Colonisation : Le Sénat du Burundi réfléchit sur la réforme administrative belge de 1929 [ https://burundi-agnews.org/histoire/colonisation-le-senat-du-burundi-reflechit-sur-la-reforme-administrative-belge-de-1929/ ]
[4] Burundi : Le 1er Coup d’Etat Belge de 1929 ethnicise les Barundi [ https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-1er-coup-detat-belge-de-1929-ethnicise-les-barundi/ ]
[5] Burundi: L’ Accord néo-colon Ntiruhwama Jean et la Belgique, dit Alliance des Bahima et des Belges [ https://burundi-agnews.org/afrique/burundi-l-accord-neo-colon-ntiruhwama-jean-et-la-belgique-dit-alliance-des-bahima-et-des-belges/ ] | Le Pacte Néo-Colon du BURUNDI de 1959-1961 HIMA-UPRONA a tué Feu MIREREKANO Paul [ https://burundi-agnews.org/genocide/pacte-neo-colon-du-burundi-de-1959-1961-hima-uprona-feu-mirerekano-paul/ ]
[6] Burundi : Le 2ème Coup d’Etat Belge de 1959 a destitué Mwambutsa IV | https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ ]
[7] Burundi : 1959 – Naissance des partis et de la Démocratie Occidentale | https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-1959-naissance-des-partis-et-de-la-democratie-occidentale/.
[8] Le GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI | http://bdiagnews.com/genocide.htm ; http://bdiagnews.com/ccburundi.htm ; http://bdiagnews.com/agnews_refugees.htm
[9] LE GENOCIDE CONTRE LES BAHUTU DU BURUNDI DE 1972 | https://bdiagnews.com/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/
[10] BuRuNDi : Réchauffement des relations avec la Belgique | https://www.burundi-forum.org/79344/burundi-rechauffement-des-relations-avec-la-belgique/

Sources : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Mardi 6 Septembre 2022 | Photo : Amb. Albert SHINGIRO, MAECD.BI