L’API veut booster les exportations burundaises (Iwacu 15/05/14)

us_television_-_burundi.mp4L’Agence Burundaise de Promotion des Investissements (API) a signé, mercredi soir, à Bujumbura, un mémorandum d’entente avec Trade mark East Africa (TMEA) et Traidlinks (organisation irlandaise spécialisée dans la promotion des exportations).

Objectif : aider le Burundi à exploiter les opportunités de marchés d’exportation offertes par le marché commun de la Communauté est-africaine. « Avec ce mémorandum, Traidlinks, avec l’appui de Trade mark East Africa, assurera des séminaires de formation aux exportateurs burundais qui les aideront à donner plus de valeur ajoutée aux produits manufacturiers, y compris l’agro-industrie », a indiqué Antoine Kabura, directeur de l’API.

Après, poursuit-il, suivra le processus d’identification et de connexion d’individu à individu avec les acheteurs pour leurs produits de la Communauté Est-Africaine. A cet effet, M. Kabura fait savoir que des missions de commerce seront organisées : « Nous chercherons un groupe d’exportateurs burundais et partirons avec lui au Rwanda, en Tanzanie ou en Ouganda pour faire connaître leurs produits et créer des partenariats avec les entreprises de ces pays. »

Quant à Anthe Vrijland, directrice de Trademark East Africa au Burundi, elle signale que son organisation interviendra financièrement pour que les entreprises burundaises s’améliorent et trouvent des marchés d’écoulement.

Soulignons qu’au moment de la signature du mémorandum, une dizaine d’entreprises manufacturières ougandaises exposaient leurs produits à Star Hotel où se sont tenues les cérémonies de signature du mémorandum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.