UPRONA : L’affaire Charles Nditije-Concilie Nibigira bientôt devant la justice
mercredi 30 juillet 2014 par Jean Ikoraneza

Dans sa déclaration faite ce mardi 29 juillet 2014, l’ancien président du parti Uprona, le député Charles Nditije a annoncé urbi et orbi sur le toit du pays, qu’il va saisir la justice burundaise pour qu’il soit selon ses dires rétabli dans ses droits. Et au cas où la sentence tomberait en sa défaveur, continue t-il, il portera l’affaire devant les juridictions internationales.

En effet, Nditije qui se réclame toujours numéro un de la formation politique de Rwagasore quoi qu’il ne soit pas reconnu par le ministère de l’intérieur, déclare que l’issue des Etats généraux de son parti tenus ce dimanche 27 juillet 2014 à Kumugumya siège national du parti Uprona est nulle et de nul effet. Selon cet élu de la circonscription de Bururi, le parti Uprona ne peut pas être dirigé par des organes illégaux.

Ladite plainte sera contre le gouvernement qui a donné son accord pour la tenue des ces Etats généraux et l’équipe de Mme Concilie Nibigira qui les a organisés. Mme Concilie Nibigira, quant à elle se dit prête à assumer et se présenter devant la justice. Toutefois, Mme Concilie Nibigira reste convaincue que la solution à ce problème ne se trouve pas au prétoire. La réunification des deux blocs constitue selon la représentante légale du parti Uprona la meilleure solution pour sortir une fois pour toutes de cette crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.