Réaction à la prophétie sur le sort du Burundi

La Peur ou la Foi ? A vous de choisir

Je viens d’écouter sur Youtube la prophétie d’un rwandais qui parle sur le sort du Burundi. La prophétie circule sur Facebook et sur les sites burundais mais j’aimerais partager mon point de vue :

La prophétie parle d’une guerre imminente. En fait elle parle d’une épée de l’Eternel contre le Burundi. Il s’agit de la colère de l’Eternel qui va se déchainer contre les dirigeants du pays et les pasteurs des églises au Burundi. D’après la prophétie, il n’y aura pas d’élections, des dirigeants vont être assassinés, des quartiers seront rasés par des tueries (Il parle particulièrement de Kiriri et Kanyosha), des règlements de comptes à cause des injustices faites dans le passé….Il cite même les noms de ceux qui vont prendre le pouvoir et les noms des pasteurs chrétiens qui vont mourir sont bien cités.

La prophétie dit que la guerre devrait durer trois ans mais grâce à l’intervention des prières des saints elle va durer trois mois. Le soi-disant prophète se contredit dans la même prophétie car au début il dit que ça ne vaut même pas la peine de prier mais après il dit que le temps de la guerre sera réduit grâce à l’intervention des saints… Rien que sur ce point, la prophétie manifeste une motivation diabolique de semer la peur au milieu des chrétiens pour que non seulement ils soient prisonniers de la peur mais surtout qu’ils CESSENT de prier. Si les chrétiens cessent de prier, le diable devient le patron et il fera tout ce qu’il veut sans aucune opposition. Pourtant la bible dit clairement dans 1 Thessaloniciens 5 :17 « PRIER SANS CESSE ». Si donc une prophétie vous dit que ça ne vaut même pas la peine de prier, elle est contraire à la Parole de Dieu.

Le soi-disant prophète prétend ne pas bien connaître ce qui se passe au Burundi mais si on l’écoute, on sent qu’il est un fin connaisseur de la vie socio-politique du Burundi. Il connaît même tout ce qui se passe dans les églises burundais car il se réfère à certaines prédications et doctrines.

Dans la prophétie concernant la guerre imminente, il parle même des choses que je qualifie d’utopique quand il nous parle de Nyangoma qui va combattre au Burundi avec des avions de guerre très puissantes, des navires de guerre chinois et américains qui seront dans le lac Tanganyika pour bloquer tous ceux qui essaieront de fuir le Burundi…

La prophétie va encore plus loin en parlant du jugement contre les prostituées et les femmes qui avortent et même celles qui utilisent des méthodes contraceptives…d’après la prophétie, elles seront toutes assassinées durant les trois mois de guerres. La prophétie dit que même les burundais vivants à l’étranger ne seront pas épargnés.

En écoutant la prophétie, c’est comme si le Dieu créateur est uniquement en colère contre les burundais mais s’il fallait tuer ceux qui avortent, je crois que le Burundi ne passerait pas avant les Etats-Unis et l’Europe.

A la fin de la prophétie, il dit qu’un sous-officier chrétien dirigera le Burundi et une paix réelle sera établie au Burundi. Il précise que c’est pendant cette période de paix que Jésus reviendra sur la terre ! C’est un nouvel évangile car Jésus a lui-même montré les signes qui annonceront son retour (Matthieu 24) et parmi ces signes on ne voit pas les massacres au Burundi.

CONCLUSION :

La bible dit qu’on marche par la foi et non par la vue (2 Cor 5 : 7). La foi dont je parle est celle qui dit que la puissance de Dieu est plus grande que celle du diable. Nous devons croire que la prière basée sur la foi peut inviter Dieu à influencer les circonstances selon sa miséricorde et sa bonté.

Dans la bible, Dieu a changé plusieurs fois ses plans grâce à la prière de son peuple. Dieu est toujours sensible quand son peuple intervient en toute humilité et repentance. N’écoutez JAMAIS quelqu’un qui vous dit que ça ne vaut pas la peine de prier car c’est justement ce que le diable veut que nous croyions. Il a peur de la prière des saints car elle détruit tous ses plans.

Quand Goliath se levait, tout le peuple d’Israël tremblait mais il a fallu que David place sa foi dans le Seigneur pour sauver son peuple.

Cà fait cinq semaines que nous prions et jeûnons pour le Burundi dans le groupe (Réseau Esther) et nous croyons que nos prières ne sont pas vaines. On ne promet pas la belle vie, on ne dit pas qu’il n’y aura pas de moments difficiles mais une chose est certaine : Dieu REAGIT toujours quand on prie au nom de Jésus. Notre objectif n’est pas de prier pour que tel ou tel dirige le Burundi mais on prie pour que le Plan de Dieu (au ciel) soit matérialisé au Burundi en écrasant celui de Satan. C’est la prière basée sur l’humilité, le sacrifice et la Parole de Dieu qui sauvera le Burundi.

La prophétie du rwandais n’engendre que la peur et le renoncement à la prière mais si vous croyez en la puissance et la miséricorde de Dieu, gardez vos yeux sur Lui en lui faisant entièrement confiance dans la prière basée sur la foi et non sur la peur.

Alors, quel est votre choix ? La peur ou la foi ?

Que Dieu bénisse le Burundi

Chris Ndikumana

umutwaro@yahoo.fr / www.chrisndikumana.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.