Gitega, le 29 janvier 2015 (Presse Présidentielle) : Le Président de la République du Burundi, Son Excellence Pierre Nkurunziza, a rencontré jeudi, dans les enceintes de la congrégation des Frères Bene Yozefu, en commune Giheta de la Province Gitega (centre), les natifs de la province de Gitega et les cadres de l’Etat exerçant leurs fonctions dans cette province pour échanger sur le développement de leur province.

La réunion a été introduite par une courte prière suivie d’un mot de bienvenue du Gouverneur de la Province de Gitega qui a d’abord souhaité des vœux de bonheur et de prospérité au Chef de l’Etat, à sa famille et au gouvernement burundais.
Le Gouverneur a ensuite brossé la situation globale de la province, une situation satisfaisante en dépits de quelques cas isolés de banditisme et de conflits fonciers conduisant parfois à des assassinats.

« Quoique la province de Gitega se soit développé à un rythme soutenu, notre province fait face à une série de défis tels que l’insuffisance d’énergie, le pavage de la voirie urbaine interrompue, la route RN16 reliant Gitega et Bururi qui est dans un état critique et bien d’autres », a déplorée le gouverneur de Gitega avant de laisser s’exprimer les natifs et cadres.

Avant de répondre aux préoccupations des participants à la réunion, le Président de la République a fait observer que Gitega est la toute première province qu’il visite en 2015. « Je remercie le Seigneur de m’avoir guidé jusqu’à la province que j’aime beaucoup », a laissé entendre le Président Nkurunziza à une audience très émue.
Après avoir souhaite une année de succès et de paix à la province de Gitega et à ses habitants, le Chef de l’État a appelé tout le monde à la vigilance.

« Les ennemis de la paix et les pêcheurs en eaux troubles sont dans nos murs. Nous devons tout faire pour éviter que rien ne nous fasse perdre les acquis », a martelé le Père de la Nation.

Abordant les préoccupations lui soumises, le Président de la République a d’abord félicité le Gouverneur de la Province de Gitega pour son leadership qui a fait que la Province soit beaucoup mieux par rapport à ses prédécesseurs.

Le Chef de l’État a par la suite indiquée conseillé aux natifs de Gitega de se regrouper en associations de développement car les efforts individuels sont limités dans le temps et dans l’espace.

Pour la question en rapport avec les énergies soulevée maintes fois par les intervenants, le Chef de l’État a lancé un défi aux natifs de Gitega, leur disant qu’ils peuvent s’associer pour construire de petits barrages, qu’ils peuvent songer à diversifier les sources d’énergie, pour enfin tranquilliser en disant qu’un projet de loi visant la libéralisation du secteur électricité est sur la table du parlement, ce qui permettrait aux investisseurs privés à mettre des capitaux dans des projets d’électricité.

Le Chef de l’État a conclu la réunion en invitant les Burundais à se préparer aux rendez-vous électoraux en vue dans la sérénité, surtout en renforçant les comités mixtes de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.