A leur retour de mission en Somalie les militaires de l’Amisom posent des gestes en faveur des personnes indigentes.

Ainsi, le 21ème bataillon qui vient de rentrer à Bujumbura a payé les factures des personnes vulnérables qui étaient soignées à l’hôpital Prince Régent Charles, et au Centre Neuropsychiatrique de Kamenge.

Le porte-parole de l’armée le colonel Gaspard Baratuza salue ce geste et encourage les autres militaires à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.