Honorable Karen Ruth Bass, membre du Congrès américain dans la Chambre des Représentants pour le compte de l’Etat de la Californie, est venue à la rencontre du Chef de l’Etat burundais. Elle voulait en savoir plus sur la situation socio-politique au Burundi, à la veille des élections de 2015.

Le Burundi était en effet sur la sellette, à cause des rumeurs qui faisaient état de distribution d’armes aux jeunes affiliés au parti au pouvoir et de leur présence dans l’est de la République Démocratique du Congo pour y subir des entraînements paramilitaires. Cela avait inquiété plus d’un dont l’Hon. Karen Bass, qui avait effectué le déplacement, en avril dernier, au Burundi, dans la délégation qui était conduite par l’Amb. Samantha Power.

Elle a exprimé sa satisfaction d’apprendre que les Nations Unies ont lavé le Burundi de ce soupçon qui ne pouvait que ternir son image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.