Domitien Ndayizeye l’accusateur et accusé
mercredi 30 juillet 2014 par Jean Ikoraneza

Suspendu du parti Sahwanya-Frodebu, jusqu’à nouvel ordre, l’ancien vice-président se dit victime de sa tentative de réunifier le parti de l’Héros de la démocratie Melchior Ndadaye. Pour lui, les gens qui ont milité pour l’instauration d’un régime démocratique au Burundi, dans des conditions difficiles voir dangereuses jusqu’à l’obtenir ne devraient pas rester divisés pour des motifs peu clairs. Curieusement, Léonce Ngendakumana qui dirige le parti Sahwanya- Frodebu ne l’entend pas de cette oreille. Lui et ses alliés y entrevoient une astuce pour lui retirer le fauteuil présidentiel au profit du docteur Jean Minani. C’est ce qui se murmure dans les coulisses, mais ce dont il est accusé officiellement est la tenue des réunions clandestines visant à semer la zizanie entre les Inziraguhemuka (membres du parti Frodebu). Ce qui est contraire à l’idéologie du parti de Ndadaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.