Au Burundi, les membres des Commissions électorales provinciales (CEPI) doivent prêter serment, mardi 14 octobre, dans un climat de tension politique.

En effet, le parti d’opposition radicale, le Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), vient d’annoncer qu’il se retirait de ces commissions, dominées par le parti au pouvoir, en raison d’un manque de confiance.

Le parti d’opposition MSD de l’ancien journaliste burundais Alexis Sinduhije, aujourd’hui en exil, assure qu’il avait décidé de tout supporter : des Commissions électorales provinciales indépendantes dominées par le parti au pouvoir et sa mouvance, des représentants de la société civile inconnus au bataillon ou, encore, des membres des Cépi issus de sectes religieuses proches du pouvoir burundais.

Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été, selon le secrétaire général du MSD, la décision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) de remplacer deux de ses représentants d’origine hutue par des Tutsis. Ce qui cacherait mal une volonté de confiner ce parti d’opposition au sein de cette minorité ethnique.

Poursuite du processus électoral

« C’est un appel à tous les autres partenaires, de peser encore un peu plus sur la Céni pour essayer de lui dire qu’elle va trop loin. Il y a des tripotages qu’on peut supporter parce que ça ne porte pas à conséquences, ça peut frustrer, mais sans mettre en danger nécessairement le pays. Là, le message, c’est de dire : vous allez trop loin et là, c’est la paix qui est en danger », estime le secrétaire général du MSD, François Nyamoya.

La Céni du Burundi reconnaît que cela est arrivé par erreur, mais elle rappelle que « la participation aux Cépi est libre », et donc, explique son porte-parole, Prosper Ntahorwamiye, « la non participation du MSD ou d’un autre parti ne peut pas empêcher le processus électoral au Burundi d’aller jusqu’à son terme ». Et d’enfoncer le clou de façon quelque peu provocatrice en déclarant : « Il y a beaucoup de Burundais qui peuvent les remplacer et accomplir cette tâche. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.