Burundi – Agriculture : Journées portes ouvertes et exposition du haricot et de ses dérivés

BUJUMBURA, 9 avr (DWG) : Le haricot est le premier aliment de base et constitue la première source de protéines végétales ainsi qu’une importante source d’hydrates de carbone et de micronutriments pour l’ensemble de la population. C’est également la denrée alimentaire la plus commercialisée sur tous les marchés du pays et une source importante des revenus pour la plupart des ménages et des petits commerçants composés à plus de 90% de femmes.

Partant de ce constat, des séances de formation sur les techniques de préparation des recettes et des produits à base du haricot ont été dispensées aux partenaires comme le CNTA (Centre national de transformation des aliments), aux vulgarisateurs et encadreurs de santé en provinces de Mwaro, Ngozi, Rutana, Muyinga et Bujumbura.

Dans ce cadre, l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (ISABU), le Programme national intégré d’alimentation et de nutrition (PRONIANUT), l’Alliance panafricaine de recherche sur le haricot en Afrique (PABRA) et la Société de transformation des produits du Burundi (SOTRAPROBU) ont conjointement organisé depuis mercredi 9 avril 2014 à Bujumbura deux journées portes ouvertes dédiées à l’exposition des produits à base de haricot avec pour but d’informer et de sensibiliser le secteur public et privé sur l’importance de cette légumineuse la plus cultivée dans le pays et ses dérivés dans l’alimentation.

Selon les organisateurs, c’est aussi une occasion pour le public d’améliorer les pratiques adéquates d’alimentation et de renforcer la communication pour le changement de mentalités afin de revoir les habitudes alimentaires quant à la préparation et la consommation des produits à base de haricot. Les produits exposés sur les stands sont, entre autres, 17 variétés de haricots, des thermos de bouillie, des biscuits, des pains et des gâteaux destinés à la dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.