Depuis hier et même ce matin, la rumeur circulait comme quoi le président de l’APRODH était menacé. Et notez qu’un certain Teddy Mazina n’a cessé d’annoncer la nouvelle. Et voilà que le fameux journaliste rwandais Albert cousin de Muhozi déclare que l’auteur de l’attentat ne serait personne d’autre que ceux qui veulent venger le général Adolphe!

Sans aller jusqu’à devancer les enquêtes, je recommenderais que ces journalistes qui étaient toujours derrière les manifestations et le putsch soient cités parmi le cerveau de cet attentat. Et il faut que les comités mixtes de sécurité surtout les renseignements et les forces de sécurité se montrent à la hauteur des défis que représentent ces tueurs à gages.

Et ils narguent tout le monde en annonçant le forfait des heures à l’avance. Cela me fait penser à Louis Michel annonçant la mort de Laurent Désiré une heure avant qu’il ne soit tué. Et il fut tué! Je souhaite que Pierre Claver Mbonimpa puisse s’en sortir et que les autorités prennent enfin au sérieux ces nouvelles qui disent qu’il peut être achevé sur son lit d’hôpital.

Ce serait dramatique de vivre les mêmes barbaries qu’en 1994 et 1995 où Émile Ntanyungu ou le père de Surprise ont été achevés à l’hôpital Roi Khaled! Et le mode operandi en dit long sur ces assassins trop cyniques.

Kagajo Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.