source : iciLome.com, 2/21/2015
Burundi – Le bulletin de vote unique ( BVU) sera utilisé aux élections burundaises de 2015 à la place des bulletins multiples pour améliorer la fiabilité et l’équité dans l’organisation des les prochains scrutins burundais, a affirmé jeudi à Bujumbura M.Pierre-Claver Ndayicariye, président de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI).

“Le BVU est présenté par les spécialistes électoraux comme étant la formule la plus fiable et la plus équitable. Cette formule permet aussi à ce que tous les candidats sont logés à la même enseigne et limite aussi les controverses liées au marchandage des voix”, a précisé M. Ndayicariye dans une réunion d’échanges avec les parties prenantes au processus électoral dont les responsables des partis politiques.
M. Ndayicariye a demandé aux responsables des partis politiques d’enseigner rapidement à leurs militants cette formule (qui sera utilisée pour toute la première fois au Burundi pour les élections de 2015) afin qu’ils ne soient déroutés, désorientés ou embourbés dans une totale confusion particulièrement pour les populations analphabètes.
Dans sa réaction à l’utilisation prochaine du BVU au Burundi, le président de la coalition des partis politiques d’opposition ” RANAC” (Rassemblement National pour le Changement), Agathon Rwasa, a demandé à la CENI de se conformer à la pratique internationale en faisant en sorte que chaque BVU à utiliser en 2015, soit paraphé avant le vote pour garantir la transparence et décourager d’éventuelles fraudes.
“Face à un électorat burundais majoritairement analphabète, je plaide que la CENI adopte uniquement l’utilisation de l’empreinte digitale durant les votes et que les noms des partis politiques ou des indépendants en compétition ne soient pas précédés d’une quelconque numérotation pour prévenir des intimidations auprès des électeurs potentiels”, a-t-il recommandé. Fin