Burundi : Le  Conseil National de Sécurité  insiste sur les rumeurs , facteur d’insécurité à un an des élections 2020
Photo : @EjoHezaNews
Photo : @EjoHezaNews

BUJUMBURA, 3/01/2019 – Dans le but de préparer un environnement apaiser pour les élections démocratiques de 2020, le Général Major Silas Ntigurirwa, Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité (CNS) a organisé un atelier de renforcement des capacités des comités mixtes de sécurité en commune Muha.

Photo : @EjoHezaNews
Photo : @EjoHezaNews

Le CNS a interpellé la population burundaise d’éviter les rumeurs afin de bien se préparer aux élections de 2020 . La sécurité est un facteur très important dans le développement du pays.
Le CNS a insisté sur les rumeurs qui sont un des facteurs d’insécurité importante à un an des prochains scrutins démocratiques au Burundi.

Photo : @EjoHezaNews
Photo : @EjoHezaNews

En 2015, les rumeurs – média – ( médiatisées via radio, TV, Internet ou réseaux sociaux ) avaient perturbé la sécurité nationale en provoquant l’exode de dizaines de milliers de citoyens burundais.

SOURCES : Nahimana P., @EjoHezaNews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.