LE GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI : L’ Assassinat de Feu MWAMI NTARE NDIZEYE Charles, 49 ans après

GITEGA, 29/04/2021 – Le Samedi 29 avril 1972, le jeune Feu MWAMI NTARE NDIZEYE Charles était sauvagement assassiné dans un camp militaire à GITEGA, par LE REGIME NEO-COLON HIMA BURUNDAIS [ http://bdiagnews.com/HIMA ] DU DICTATEUR MICOMBERO. Son corps était transporté dans une brouette et jeté, comme de simples ordures, dans un endroit encore inconnu de nos jours.

          De 2012 à 2013, FEU S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire président Africain du BURUNDI ( Car apprécié pour sa proximité populaire dans la réalisation hebdomadaire des TRAVAUX DE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE [ TDChttp://bdiagnews.com/TDC ] ), autorisait à GITEGA les recherches de son corps. Mais en vain, les proches des TORTIONNAIRES NEO-COLONS BURUNDAIS ( l’ancien Commandant du camp commando de GITEGA , les proches du COL. SINDUHIJE etc. ) ne voulant rien révéler sur l’emplacement du lieu où les restes de Feu MWAMI NTARE NDIZEYE avaient été jetés. De plus, maladroitement du côté de la FAMILLE en concertation avec L’ETAT, on avait exigé une équipe d’experts BELGES pour superviser ces travaux…

          Une organisation s’appelant L’ALLIANCE ROYALE DU BURUNDI a sorti un communiqué ce jeudi 29 avril 2021 rappelant les faits de ce REGICIDE : [ https://www.burundi-forum.org/wp-content/uploads/2021/05/bdi_burundi_ntare_5_ndizeye_charles_29042021.pdf  ]

[ https://www.youtube.com/watch?v=I0lCYwfvzfQ ]

           L’assassinat de Feu MWAMI NTARE NDIZEYE , en tant que fait historique marquant – UN REGICIDE – , était réalisé, comme quelque chose de secondaire mais capitale, en même temps que LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI DE 1972 [ https://burundi-agnews.org/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/ ], consistant à mettre fin AU SYSTEME ECONOMIQUE DES BARUNDI, traditionnellement harmonisé avec le concours des – BAGANWA- par le MWAMI des BARUNDI. L’idée NEO-COLONIALE de ce crime étant d’instaurer , en remplacement , UNE ECONOMIE CAPITALISTE COLONIALE. Entre fin AVRIL et MAI 1972, plus de 500.000 BARUNDI HUTU [ http://bdiagnews.com/HUTU ] étaient massacrés, parce que HUTU, par LE REGIME NEO-COLON HIMA BURUNDAIS DU DICTATEUR MICOMBERO et jetés dans des fosses communes ou des rivières et des lacs du BURUNDI.

          A partir du JOUR DE L’ASSASSINAT DE FEU MWAMI NTARE NDIZEYE, on pouvait désormais parler de GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI. C’était LA FIN DE LA – GANWA – DES BARUNDI ! En effet , LE GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI avait débuté le vendredi 25 décembre 1959 [ https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ | https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-1959-naissance-des-partis-et-de-la-democratie-occidentale/ ] , par UN DÉCRET SOUS LA COLONISATION BELGE. Ce CRIME CONTRE L’HUMANITE était réalisé en plusieurs phases, porté par LES USA, LE VATICAN, LA FRANCE, et LA BELGIQUE, dont plus précisément par des familles OCCIDENTALES ayant fait leurs fortunes grâce à LA COLONISATION dès le 15ème siècle dont L’ESCLAVAGE DES NOIRS, et ayant créé LE CAPITALISME.  Au BURUNDI, ces familles OCCIDENTALES vont s’appuyer sur L’ACTEUR NEO-COLON HIMA BURUNDAIS pour réaliser CE CRIME et poursuivre LEURS AMBITIONS COLONIALES [ https://burundi-agnews.org/afrique/burundi-l-accord-neo-colon-ntiruhwama-jean-et-la-belgique-dit-alliance-des-bahima-et-des-belges/ | https://burundi-agnews.org/genocide/pacte-neo-colon-du-burundi-de-1959-1961-hima-uprona-feu-mirerekano-paul/ | https://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-le-28-novembre-1966-fin-du-royaume-millenaire-des-barundi/ ].

          Le BURUNDI est un ancien vieux ETAT millénaire connu sous le nom d’ INGOMA Y’UBURUNDI, désignant , de manière sous entendu – LE LIEU OU L’ESPACE INDÉTERMINÉ OÙ VIVENT LES ÊTRES NÉS DE LA MERE DE L’HUMANITE OU DE L’UNIVERS “MUKA KARYENDA” [ https://burundi-agnews.org/culture/burundi-qui-est-karyendaplus-precisement-mukakaryenda/ ] (*). Avant le 15ème siècle au début de LA COLONISATION OCCIDENTALE DE L’AFRIQUE, LES COLONS PORTUGAIS avaient désigné – MWENE MWEZI – CET ESPACE très étendu où LE CHEF était appelé MWEZI ( traduit par LA LUNE, LE TEMPS, LE MOIS  mais en réalité –L’ÊTRE PORTANT L’ALLIANCE DE LA VERITE, sous entendu celle de LA MERE DE L’HUMANITE – MUKA KARYENDA – ) [ http://burundi-agnews.org/eac/burundi-au-15eme-siecle-ingoma-yuburundi-gere-lempire-mwene-mwezi/ | http://burundi-agnews.org/eac/burundi-le-mwene-mwezi-ou-empire-cwezi-des-barundi/ | https://bdiagnews.com/diplomatie/ingoma-yuburundi-mwene-mwezi-les-alliances-communautaires-burundi/ ]. Une étendue vaste comprenant des espaces des états actuels que sont L’EST – RDC CONGO, RWANDA, TANZANIE, NORD MALAWI, OUGANDA, KENYA, SOUDAN, SOMALIE, et une partie de L’ÉTHIOPIE. CET ESPACE -INGOMA Y’UBURUNDI – était conceptualisé à l’aide d’une technique socio-politique connue des BARUNDI appelée –GANWA– consistant à étendre un territoire, par expansion, en créant DES ALLIANCES, PAR LA PAROLE DONNÉE, ENTRE TOUTES LES MERES DE NOTRE HUMANITE ( DE NOTRE UNIVERS ). A cause de LA COLONISATION DE L’AFRIQUE, au début du 20ème siècle, cet ESPACE – INGOMA Y’UBURUNDI – ( MWENE MWEZI ) était réduit, perdant même son accès au LAC VICTORIA ou NYANZA ( sous entendu – le Lieu appartenant à IMANA source de VERITE ). Chez les BARUNDI, les acteurs politiques portant CETTE ALLIANCE – GANWA – sont appelés GANWA, MUGANWA ou BAGANWA [ https://bdiagnews.com/muganwa-baganwa/ ] . En EGYPTE ancienne ou KEMET, où L’UBUNTU [ https://bdiagnews.com/ubuntu/ ] des BARUNDI s’était installée via LE FLEUVE NIL. Le SEMATAWI était une GANWA.

          On crée LA GANWA en matérialisant UNE ALLIANCE, UN MARIAGE entre IMIRYANGO [ https://bdiagnews.com/imiryango/ ], par la parole, un discours – IJAMBO – autour d’un partage ensemble, UN REPAS OÙ L’ON MANGE ET BOIT ENSEMBLE. Terminant en cristallisant cet instant ou ce moment agréable  en mettant en place un MWAMI, symbolisant LA MERE de cette nouvelle ALLIANCE, LA MERE DE TOUS LES MIRYANGO présents, représentant MUKA KARYENDA. Ainsi plusieurs ITONGO sont réunis et étendent, ensemble, en expansion INGOMA Y’UBURUNDI. LA GANWA rassemble plusieurs MIRYANGO, plusieurs RUGO, et de plusieurs ITONGO. C’est cela qui explique chez LES BARUNDI, que LA MERE du MUGANWA ou des BAGANWA est MUKA KARYENDA, et non LE MURYANGO de leur mère d’origine. Réalisé autour du 14ème et 15ème siècle, période troublée dans la région par LES ARABES et LES OCCIDENTAUX, la dernière GANWA ou ALLIANCE connue et documentée chez le BARUNDI était celle impulsée par Feu BAKEBA et concrétisée, organisée par Feu MITIMIGAMBA et Feu SHAKA, cristallisée par l’instauration du MWAMI NTARE RUTSHATSI.  Ainsi  L’ÊTRE qui porte ce TITRE – NTARE – porte en lui   CET ESPACE, L’UNIVERS RAYONNANT NÉ DE MUKA KARYENDA. MWAMI NTARE est comparable à cette grande ÉTENDUE.

          Dans son livre “BURUNDI FACE A LA CROIX ET LA BANNIERE“, M. BARANYANKA Charles ( MUGANWA ) évoque l’histoire de cette ALLIANCE qu’il appelle – DYNASTIE DES BAGANWA – . Feu MWAMI NTARE NDIZEYE Charles était LE DERNIER MWAMI de cette dernière GANWA réalisée par LES BARUNDI, ayant duré 5 siècle.

(*) IMANA [ https://bdiagnews.com/afrique/burundi-dieu-est-il-imana/ ] naît de MUKA KARYENDA.

POUR LIRE PLUS

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P. | Photo : L’ALLIANCE ROYALE DU BURUNDI, LeDroitDeSavoir , isanganiro, IkirihoHISTOIRE, Benjamin Babunga W.