GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI EN 1972 / CVR : L’alibi MULELE pour creuser des fosses pour les camions de la mort / MUYINGA

MUYINGA ( Commune MWAKIRO ), 5/05/2021 M. SEMAPFA Simon ( 68 ans ), témoin de la Commission Vérité Réconciliation (CVR) du BURUNDI, habite en colline MUSENGA, zone KIYANZA. Il est un rescapé des massacres du PARC DE LA RUVUBU pendant LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI DE 1972 [1].

            M. SEMAPFA explique comment les autorités locales de 1972 avaient menti aux citoyens en demandant de creuser des fosses pour y jeter des cadavres : «Nous avons creusé les fosses communes en 1972. On disait que celles-ci aideraient à combattre les assaillants baptisés MULELE. Nous les creusions dans le contexte des travaux du parti… Finalement, nous avons vu les corps des personnes amenés dans des camions avant d’être jetés dans ces fosses ». Il ne s’agissait pas de MULELE qui était un faux alibi mais bien de citoyens HUTU BARUNDI …

            Selon le très respectable M. NDAYICARIYE Pierre Claver, Président de la CVR du BURUNDI, les enquêtes de la CVR donne une explication : “Certaines personnes sélectionnées à KIRUNDO étaient embarquées vers NGOZI. De là, les unes acheminées vers GITEGA, d’autres vers MUYINGA pour finir dans les fosses préparées dans le parc nationale de la RUVUBU“.

          Le Burundi se dirige vers la reconnaissance légale du GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI EN 1972 .

NOTES :

[1] Le GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI de 1972 | https://burundi-agnews.org/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/

POUR LIRE PLUS

Les dernières nouvelles de chez moi à MUYINGA

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P.  | Photo : EjoHeza News, La Nova