source : ppbdi.com, 11 / 11 / 2014
A la découverte des membres de la Cour

Le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a sorti le décret n°100/215 du 2 octobre 2014 portant nomination des membres de la Cour spéciale des terres et autres biens. Cela est intervenu en se référant aux différents décrets-lois et lois, spécialement la loi n° 1/26 du 15 septembre 2014 portant création, organisation, composition, fonctionnement et compétence de la Cour spéciale des terres et autres biens ainsi que la procédure suivie devant elle ; et le décret n° 100/122 du 28 novembre 2005 portant organisation du ministère de la justice. Cette cour comprend treize membres. Une brève présentation, des membres de cette cour, vous est proposée par le quotidien burundais Le Renouveau .

Sur proposition du ministre de la Justice et garde des sceaux Pascal Barandagiye, le président de la République Pierre Nkurunziza a nommé les membres de la Cour spéciale des terres et autres biens le 2 octobre 2014. Une série de présentations de ces membres vous est présentée par Le Renouveau. Cette présentation suit celles parues dans le journal Le Renouveau N° 8956 du Lundi 3 novembre et Le Renouveau n° 8958 du Mercredi 5 novembre 2014.

Evelyne Kankindi

Evelyne Kankindi, mère de quatre enfants, est née au quartier V en commune urbaine de Ngagara en 1980 de l’union entre Vincent Butije et Immaculée Nyakamwe. Elle a fait ses études primaires à l’école primaire Mutanga Sud jusqu’en 1994. Elle a poursuivi ses études au Lycée du Saint-Esprit de 1994 à 2002 et a décroché le diplôme des Humanités générales et le diplôme d’Etat. Elle est ainsi entrée à l’Université lumière de Bujumbura pour faire sa licence en Droit, de 2002 à 2007. Après cette formation académique, elle a suivi une formation à l’Université du Burundi et a obtenu un diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en droit de l’Homme.
Ce magistrat a débuté sa carrière au tribunal de Grande instance de Cibitoke en 2010. Elle vient d’être nommée à la Cour spéciale des terres et autres biens au moment où elle venait de passer sept mois au Tribunal de Grande instance en mairie de Bujumbura.

André Nyabenda

André Nyabenda qui assure la présidence de la chambre de premier degré de la Cour spéciale des terres et autres biens, est né en 1967 en commune et province de Kirundo. Il a fait ses études primaires à Kanyinya. Il a poursuivi ses études secondaires au Lycée Rubanga où il a obtenu le diplôme homologué des humanités générales en 1990. M. Nyabenda entrera ainsi à l’Université du Burundi en 1990 dans la faculté de Droit et y a fait quatre ans. En 2004, il a poursuivi ses études à l’Université du lac Tanganyika jusqu’en 2007 et a décroché le diplôme de licence. Trois ans après, il a suivi une formation à l’Université du Burundi et a obtenu un diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en droit de l’Homme et résolution pacifique des conflits.
Pendant qu’il faisait ses études, déjà en 1995, il était juge au tribunal de Résidence de Kabezi jusqu’en 1999. Depuis 1999 jusqu’en 2004, il était juge président du tribunal de résidence de Bugarama. De 2004 à 2006, il était juge au tribunal de grande instance de Bujumbura, dont il assurera la présidence depuis 2006 jusqu’en 2008. Il a ainsi été nommé conseiller à la cour Suprême l’année qui a suivi. Depuis 2009 jusqu’en 2012, il était vice-président de cette cour et président de la chambre de Cassation. Il a également assuré la présidence à intérim de cette cour entre 2010 et 2011. M. Nyabenda a dans son parcours été membre élu du Conseil supérieur de la magistrature et secrétaire général du Syndicat des magistrats du Burundi. Il enseigne à temps partiel à l’Université lumière de Bujumbura.

Floribert Nsengiyumva

Fils de Protais Singendakubwabo et de Catherine Siniyunguruza , Floribert Nsengiyumva est né dans la commune Ndava de la province de Cibitoke en 1982. Il a fait ses études primaires successivement à l’école primaire Ndava transversale et Musaga II. Il a ainsi fréquenté le lycée Notre dame de Rohero entre 1996 et 2003. Il a continué à l’Université du lac Tanganyika dans la faculté de Droit en 2004 où il a obtenu sa licence en 2009. Après ces études, il a effectué diverses activités dans les secteurs public et privé. Ce n’est qu’en 2012 qu’il a embrassé la carrière de magistrat et a été substitut du procureur en mairie de Bujumbura.

Fleury Ntungumburanye

Fleury Ntungumburanye est né au quartier IV en commune urbaine de Ngagara en 1977. Ce fils de Raphaël Ntungumburanye et de Calinie Ngerageze a fait ses études primaires à Ngagara. Il a poursuivi ses études au lycée du lac Tanganyika de 1992 à 1997. Après, il a fait deux ans au lycée-Saint Albert pour décrocher le diplôme d’Humanités générales. Il est ainsi entré à l’Université de Ngozi pour faire le droit jusqu’en 2004.
M. Ntungumburanye a débuté le travail au tribunal de Résidence de Ngagara en 2005. En 2007, il est devenu substitut du procureur de Bubanza pendant deux ans. Il a, par après, fait deux ans au tribunal du Travail. Depuis 2011 à 2013, M. Ntungumburanye a suivi une formation à l’Université catholique de Louvain. Depuis 2013 à sa nomination à la Cour spéciale des terres et autres biens, il était substitut du procureur en mairie de Bujumbura.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.