BANCIRYANINO, de BUBANZA, jugé pour atteinte à la sûreté de l’Etat / BURUNDI

BUJUMBURA, 8/10/2020 – Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de NTAHANGWA a jugé, en audience à huis clos, M. BANCIRYANINO Fabien. Accusé par le parquet de rébellion, dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État.

M. BANCIRYANINO Fabien est un ancien député UPRONA ( ex- parti unique burundais ) de BUBANZA. Nostalgique du REGIME DICTATORIAL HIMA BURUNDAIS ( MICOMBERO, BAGAZA, BUYOYA ), responsable de plus de 4,5 Millions de victimes BARUNDI sur une population actuelle de plus de 9 Millions d’âmes : Le fameux GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDIhttp://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm

M. BANCIRYANINO Fabien est très proche du réseau, derrière le COUP D’ETAT MILITAIRE HIMA RATE DE 2015 AU BURUNDI. Actuellement, dont les membres sont réfugiés au RWANDA et en OCCIDENT. Recherchés par la JUSTICE BURUNDAISE , par mandats INTERPOL.

M. BANCIRYANINO Fabien, HIMA [ http://burundi-agnews.org/hima ], est viscéralement opposé à l’ordre étatique du BURUNDI [ http://burundi-agnews.org/securite/burundi-le-depute-uprona-banciryanino-est-il-un-heros/ ].

Me  NKERINGANJI  Christophe,  son avocat : “Le parquet vient de prendre une décision de l’arrêter provisoirement …“.  Il  a été conduit à la prison centrale de MPIMBA. En attendant la poursuite du procès.

Le régime burundais actuel, dit REGIME CNDD-FDD, est fortement au main des enfants de l’ancienne très puissante traditionnelle CORPORATION DE PRODUCTION DES BARUNDI ou CORPORATION DES METIERS DES BARUNDI ( Sorte de très de GRAND SYNDICAT BURUNDAIS, protecteur des TRAVAILLEURS BARUNDI ). Dont les membres sont appelés HUTU ou BAHUTU BARUNDI [ http://burundi-agnews.org/hutu ].  A l’indépendance du BURUNDI, pour mettre fin à LA STRUCTURE SOCIO-ECONOMIQUE DE L’ANCIEN ROYAUME MILLENAIRE AFRICAIN DES BARUNDI -INGOMA Y’UBURUNDI -, les NEO-COLONS dont les familles des anciens COLONS et anciens ESCLAVAGISTES ( USA, VATICAN, FRANCE,et BELGIQUE ) , ont décidé de mettre au pouvoir au BURUNDI – LES HIMA BURUNDAIS [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-l-accord-neo-colon-ntiruhwama-jean-et-la-belgique-dit-alliance-des-bahima-et-des-belges/ ] . Ainsi en 1972, le REGIME HIMA BURUNDAIS DU DICTATEUR MICOMBERO MICHEL a réalisé LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI ( 1ER GENOCIDE DES GRANDS LACS AFRICAINS ). Espérant avoir détruit, mis à néant,  définitivement TOUTE LA STRUCTURE D’ INGOMA Y’UBURUNDI, fondée sur LA GESTION HARMONIEUSE DU SOCIO-ECONOMIQUE.

Ce jeudi 8 octobre 2020, LA COMMISSION VERITE RECONCILIATION (CVR) DU BURUNDI s’est rendue chez le PREMIER MINISTRE pour lui rendre compte sur les innombrables preuves découvertes sur ce fameux GENOCIDE DE 1972 CONTRE LES HUTU BARUNDI.   Les HUTU du BURUNDI demandent UNE RECONNAISSANCE ETATIQUE DE CE GENOCIDE DE 1972.

BURUNDI : BANCIRYANINO, de BUBANZA, jugé pour atteinte à la sûreté de l’Etat

Les dernière nouvelles de chez moi à BUBANZA

 

 

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P.  | Photo : SN News