Renforcement des capacités de la FORCE en attente de l’Afrique de l’Est
@rib NEWS, 16/07/204 – SOURCE Xinhua

Des experts venant de 10 pays d’Afrique de l’est ont commencé lundi une FORMATION de deux semaines en Ouganda visant à développer les capacités pour introduire des civils dans les opérations de maintien de la paix dans la région.

Cette FORMATION fait partie du renforcement des capacités de la Force en attente de l’Afrique de l’est (EASTERN Africa Standby Force – EASF) qui devraient entamer ses opérations d’ici la fin de cette année.

“La Réforme du SECTEUR de la Sécurité vise à bien gérer les situations post-conflit, concernant purement des civils qui viennent dans un pays pour aider la direction en termes d’établissement de gouvernance et des élections”, a affirmé le brigadier-général Tai Gituai, chef d’état-major mixte d’Élément de planification la FSEC.

“Ce sont des civils qui sont déployés après que l’armée ait stabilisé le pays, les policiers ont été déployés pour s’occuper des problèmes de criminalité et maintenant le GOUVERNEMENT commence à prendre forme”, a-t-il ajouté.

La FSEC est une organisation régionale dont le mandat est de renforcer la paix et la sécurité dans la région. Les pays membres sont le Burundi, les Comores, Djibouti, l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda, les Seychelles, la Somalie, le Soudan et l’Ouganda.