Stephen Paddock qui a abattu 58 personnes et fait plus de 500 blessés à Las Vegas, n’était pas fiché par les services de police locaux, mais le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque et annoncé que cet homme blanc de 64 ans s’était converti à l’islam “il y a quelques mois”. Le FBI a pour sa part réfuté tout lien entre l’EI et l’attaque.

Le tireur a été identifié comme Stephen Paddock, 64 ans. © ap.
Le bilan de la fusillade de Las Vegas dimanche soir est maintenant de 58 morts et 515 blessés, a annoncé lundi matin le shérif de Las Vegas, alors qu’un précédent bilan faisait état de 50 morts. “Plus le temps passe, plus ce chiffre augmente”, a déclaré le shérif Joseph Lombardo devant la presse, avant qu’un agent du FBI explique qu’il n’y a pas de lien connu “à ce stade”, entre le tueur Stephen Paddock et une organisation terroriste, peu de temps après la revendication de cette attaque par le groupe Etat islamique (EI).

“L’auteur de l’attaque de Las Vegas est un soldat de l’Etat islamique” avait indiqué Amaq, l’organe de propagande de l’EI lundi dans un message en arabe.

“Une personne désespérée”
Le shérif de Las Vegas a précédemment indiqué que Stephen Craig Paddock résidait à Mesquite, petite ville d’environ 18.000 habitants, située à quelque 120 kilomètres au nord-est de Las Vegas dans le Nevada, à la frontière avec l’Arizona.

Selon son frère, qui a parlé à la chaîne NBC, Stephen Paddock était à la retraite, comme beaucoup d’habitants de Mesquite. Il n’était pas connu des services de police de cette ville, ni de ceux de Las Vegas. C’était “une personne désespérée, qui voulait faire beaucoup de victimes”, a indiqué le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo.

Ce dernier a également indiqué que Stephen Paddock avait été cité à comparaitre devant un tribunal il y a plusieurs années, mais “la situation a été réglé normalement par la justice” a-t-il précisé.
Lire aussi
Trump qualifie la fusillade de Las Vegas “d’acte maléfique”
La Tour Eiffel va s’éteindre pour les victimes de Marseille et Las Vegas
“Rien ne nous permet d’expliquer ce qu’il a fait”
“Nous n’avons aucune idée de ce qui s’est passé”, a témoigné, ému, son frère Eric au Las Vegas Review-Journal. “C’est comme si un astéroïde nous était tombé dessus. Rien ne nous permet d’expliquer ce qu’il a fait”, a ajouté l’homme de 55 ans, qui semblait profondément touché par le massacre.

Stephen Paddock aimait se rendre dans les casinos pour jouer, a également expliqué son frère Eric à NBC News et interrogé par CBS News, il a indiqué que Stephen Paddock n’avait pas de “convictions religieuses” connues. Selon le Las Vegas Review-Journal, il avait porté plainte contre un casino du Strip, la grande artère qui traverse la ville, après avoir glissé sur le sol, mais avait fini par retirer sa plainte.

La chaîne ABC News a diffusé une photo de lui devant un bar, avec ce qui semble être un verre d’alcool à la main. Il pose avec sa compagne, Marilou Danley, qui a été arrêtée à l’étranger.

Selon ABC, Stephen Paddock était un comptable, et possédait un brevet d’aviation et un permis de chasser délivré par l’Etat d’Alaska.

Perché au 32e étage d’un hôtel adjacent, surarmé, il a ouvert le feu sur la foule amassée à un concert de country et fait au moins 50 morts. Le responsable de la pire fusillade de l’histoire moderne des Etats-Unis avait avec lui au moins 10 fusils, et s’est apparemment suicidé avant que les policiers ne l’atteignent, a indiqué le shérif de Las Vegas.

Source: Belga