Le taux de participation au second tour des législatives 2017 historiquement faible à 17h

18 juin 2017 – Au Burundi, M. Mutabazi Jean de dieu, citoyen burundais, a commenté depuis son compte TWITTER les législatives FRANCAISES.

1/ #Burundi:Les législatives en #France avec 56,7% d’abstention poussent à conclure que le modèle de démocratie français n’en est plus un.
2/ #Burundi: @JLMelanchon,insoumis,parle de coup d’État,dans un pays comme la #France,avec 56,6% d’abstention aux législatives. On aura tout vu.

M. Jean Luc Melanchon, candidat malheureux aux Présidentielles 2017 en France, parle d’un COUP D’ETAT “du monde de la FINANCE”. La FRANCE n’appartient plus aux FRANÇAIS mais au MONDE DE LA FINANCE ( LA GLOBALISATION – LES MULTINATIONALES AVEC LES GRANDS PATRONS DE DAVOS – LES GRANDS BANQUIERS DU MONDE – etc. ). Ce ne sont plus les citoyens Français qui sont la base démocratique mais bien les banquiers et les multinationales.

Voici ce qu’en dit Le journal huffingtonpost.fr :
[ http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/18/le-taux-de-participation-au-second-tour-des-legislatives-2017-hi_a_22488035/ ]

Le taux de participation au second tour des législatives 2017 historiquement faible à 17h

Alors qu’au 1er tour il s’élevait à 40,75%, il atteint seulement 35,33% ce 18 juin.
18/06/2017 16:59 CEST | Actualisé 18/06/2017 17:37 CEST
Alexandre Boudet, Journaliste politique au HuffPost

POLITIQUE – Cela ne s’arrange pas. Déjà en berne à la mi-journée, la participation au second tour n’est pas remontée durant l’après-midi. Résultat, à 17h, on enregistre le plus faible taux dans l’histoire des élections législatives.

Le ministère de l’Intérieur indique que seulement 35,33% des électeurs ont voté en fin d’après-midi, soit 5,5 de moins qu’au premier tour (40,75%). C’est aussi nettement moins qu’en 2012 quand 46,4% des Français avaient voté. Après avoir enregistré un record au premier tour, l’abstention pourrait donc bien crever un nouveau plafond.

Cette baisse de la participation va à l’encontre de ce qui a été observé très nettement dans les territoires d’outre-mer où le vote a eu lieu dès samedi. A Saint-Pierre-et-Miquelon, la mobilisation a augmenté de 15 points entre les deux tours, plus de 5 points en Martinique.

L’estimation Elabe pour BFMTV établit la participation finale au second tour des élections législatives à seulement 42%. Ipsos pour France TV, Le Monde évoque 43% tandis que Harris Interactive pour M6 projette 42,8% Ce serait le plus faible tôt de l’histoire.

NAHIMANA P, BXL, http://burundi-forum.link, le 20 juin 2017