source : EAC.bi, 12 Septembre 2014
La Fédération des Agriculteurs de la Communauté Est Africaine (EAFF) en sigle en collaboration avec la Confédération des Associations des producteurs agricoles pour le développement (CAPAD) a organisé ce vendredi , le 12 septembre 2014 dans les enceintes de l’Hôtel le PANORAMIQUE de Bujumbura .Les objectifs de cet atelier de consultation Nationale étaient d’analyser les lois régissant les coopératives des agriculteurs de la Communauté Et Africaine ainsi que les amendements proposés à cette loi régionale au niveau Nationale.

Le secrétaire Permanent au Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine qui a ouvert les travaux de cet atelier au nom de la Ministre, a d’abord dit qu’en vertu de l’article 128 du traité portant création de la Communauté de l’Afrique de l’Est, les États Partenaires s’efforcent d’adopter des programmes qui permettraient de renforcer et de promouvoir le rôle du secteur privé comme une force efficace du développement de leurs économies respectives. C’est ainsi qu’il a parlé que l’esprit de coopération au niveau individuel ou collectif est un moyen de renforcer les progrès. La Coopération permet une plus grande efficacité dans les travaux a-t-il dit. De même, l’action collective permet d’aboutir à un rendement qui ne peut être facilement réalisé individuellement. Il a conclut son allocution d’ouverture en disant qu’une fois le projet de loi est adopté par l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est, la nouvelle loi aura une législation régionale applicable dans toute la Communauté de l’Afrique de l’Est et les Etats partenaires seront liés par cette loi.

Après le discours du Secrétaire Permanent Ambassadeur Jean Rigi, les participants ont suivi les exposés avec intérêt de l’Honorable Mike SSEBALU parlementaire de l’assemblée Législative Est Africaine qui parlait sur cette nouvelle loi en cours, ainsi que celui du Consultant de la CAPAD sur les amendements proposés en ce qui concerne les lois régissant les sociétés coopératives en Afrique de l’Est.

Notons que cet atelier de consultations Nationales sur la loi régissant les coopératives dans la Communauté Est Africaine vont se poursuivre dans d’autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine et a vu la participations des Honorables députés de l’Assemblée Nationale , des Sénateur Burundais des Honorables députés de l’EALA, les représentants de certaines institutions publiques ainsi que représentants des associations des agriculteurs regroupés dans la Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement (CAPAD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.