Plus de peur que de mal ce vendredi soir à Bruxelles. Un homme a attaqué deux militaires au couteau, les soldats ont ensuite riposté: l’assaillant est mort. Le parquet a qualifié cette de terroriste et un large périmètre de sécurité a été déployé. Selon le bourgmestre de Bruxelles Philipe Close, il s’agirait d’un acte isolé.
aaqhvk0.png
Les faits se sont passés sur le boulevard Emile-Jacqmain aux alentours de 20h20. Un homme armé d’un couteau a attaqué deux militaires. Les soldats ont ensuite ouvert le feu et ont abattu l’assaillant. Les forces de l’ordre ont rapidement établi un périmètre de sécurité qui est toujours d’actualité à 23h. La police fédérale a assuré que “la situation est sous contrôle”.

Les deux militaires sont légèrement blessés et sont soignés sur place. L’un a été touché à la joue, l’autre à la main. L’attaquant, lui, est décédé. Selon Le Soir, c’était un somalien né en 1984, il n’était pas connu pour des faits de terrorisme. Le parquet a ouvert une enquête pour «tentative d’assassinat dans un contexte terroriste».

“L’assaillant a crié “Allah Akbar””

Devant les journalistes, le bourgmestre de Philipe Close a donné des premières informations. Il explique que l’assaillant a crié “Allah Akbar” avant d’attaquer les militaires. Le parquet a quant à lui également qualifié l’attaque de terroriste. Philipe Close assure aussi que cette attaque serait un acte isolé.

En outre, le menace terroriste est maintenue à 3 et ne montera pas à 4.

Aangeboden door Definitive Groove NV