La République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda annoncent la prochaine identification des 17 bornes qui restent sur les 22 marquant leurs frontières communes. Cette décision d’identification des bornes de frontières fait suite aux travaux de la Commission mixte de ces deux pays qui a achevé ses travaux de la 2e session marquée par trois jours de discussions, à Goma (Nord-Kivu).

La RDC et le Rwanda vont procéder à l’identification et la reconnaissance de 17 bornes qui restent sur les 22 marquant leurs frontières communes. Le travail se déroulera du 25 au 30 août prochain à partir de Goma. La carte géographique coloniale de 1911 de la Zone sera le point de référence pour les membres de la Commission. Cette décision d’identification des bornes de frontières fait suite aux travaux de la Commission mixte de ces deux pays qui a achevé ses travaux de la 2e session marquée par trois jours de discussions, à Goma (Nord-Kivu).

Sur le lac Kivu, la reconnaissance des bornes frontière partira du mont Heru en vue d’établir un état de lieu des bornes 6 jusqu’à 22. Le but est d’identifier les bornes matérielles de la frontière commune réelle entre le Rwanda et la RDC.

Les travaux d’identification seront la 2e fois après une réunion préliminaire de 2009, au cours de laquelle 5 bornes seulement sur les 22 initiales avaient été identifiées. Ainsi, au cours des travaux, les équipes techniques vont notamment établir, pour chaque borne, une fiche de repérage, prendre des coordonnées GPRS, des photographies et établir un procès-verbal.

A l’issue des travaux de cette 2e session qui s’est achevée mercredi dernier, la commission mixte entre le Rwanda et la RDC a également demandé que les populations frontalières soient sensibilisées pendant ce travail de délimitation de la frontière.

Ce processus de délimitation s’inscrit dans le cadre du programme frontière de l’Union africaine (UA) qui a demandé aux Etats du continent d’achever, d’ici 2017, la matérialisation de leurs frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.