REPUBLIQUE DU BURUNDI

MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES
ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE
_______________________________
Communiqué de presse relatif à la participation du Ministre KAVAKURE à la 1ère conférence de suivi du TICAD V à Yaoundé, au Cameroun
Du 03 au 05 mai 2014, S.E. Monsieur Laurent Kavakure, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale a effectué une mission officielle et conduit une délégation burundaise à Yaoundé au Cameroun.

L’objet de la visite était de participer les 4 et 5 mai 2014, à la 1ère Conférence Ministérielle de la « Tokyo International Conférence on African Developpment » (TICAD V), en guise de suivi de la déclaration et du plan d’action de Yokohama 2013-2017. La réunion ministérielle était précédée par celle des Experts de haut niveau qui a eu lieu le 03 mai 2014.

La Conférence de Yaoundé était co-présidée par le Ministre des Relations Extérieures du Cameroun et par le Ministre des Affaires Etrangères du Japon. Elle a été ouverte par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Cameroun, et elle a connu une participation de 550 délégués représentant 47 pays africains. Les coorganisateurs étaient le Japon, l’Union Africaine, la Banque Mondiale, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Bureau du Conseiller Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique, les Partenaires au Développement, les Organisations Internationales, les Organisations Régionales africaines et les Organisations non gouvernementales.

La Conférence a notamment discuté les thèmes suivants : l’état de la mise en œuvre du Plan d’Action de Yokohama 2013-2017 ; l’Agriculture, Sécurité alimentaire et nutritionnelle ; le Programme de Développement pour l’après-2015. Il a eu une Séance Spéciale sur « l’autonomisation des femmes et des jeunes ». Pour ces thèmes, de fructueux débats ont enrichi les présentations et interventions des panelistes de hauts niveaux, en vue de l’adoption d’un document final. Les différents intervenants ont salué le rôle important du Japon dans le développement de l’Afrique, notamment la contribution de 32 milliards de dollars américains annoncée à la TICAD V au Japon, pour des initiatives des secteurs public/privé.

Dans ses diverses interventions, la délégation burundaise a notamment (i) transmis les salutations du Peuple, du Gouvernement et de S.E. Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi. Elle a rappelé les entretiens fructueux du Président de la République du Burundi avec le Premier Ministre du Japon en juin 2013, (ii) apprécié la tenue de la Conférence et la contribution du Japon au Développement en Afrique et a salué le plan d’action de Yokohama 2013-2017 (iii) remercié le Japon pour sa coopération, notamment pour les infrastructures comme la réhabilitation des routes de Bujumbura, les dons en bus, en blé panifiable, en carburant et en engrais chimique ; la contribution dans les secteurs de l’agriculture et de la santé. La délégation du Burundi a demandé que les projets ayant un impact immédiat sur la population puissent être multipliés (iv) sollicité l’appui du Japon et d’autres partenaires dans le financement du « Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté II », la mobilisation des fonds, l’appui dans la prévention des inondations et des catastrophes naturelles….

En marge des travaux de la 1ère Conférence Ministérielle TICAD V, le Ministre Laurent Kavakure a accordé, en dans la soirée du 3 mai 2014 et dans un cadre convivial autour d’un dîner, une audience collective aux membres de la diaspora burundaise résidant à Yaoundé.

Après des mots de bienvenue par le président de la Communauté burundaise au Cameroun, le Ministre KAVAKURE a remercié les Burundais résidant à Yaoundé pour leur accueil et l’hospitalité envers la délégation burundaise et il a saisi l’occasion pour faire un briefing sur la situation politique, sécuritaire, économique et sociale prévalant au Burundi

Le Ministre KAVAKURE a interpellé les Burundais à être « des ambassadeurs du Burundi », à bien parler de leur pays, en mettant en exergue quelques aspects et atouts de la mère Patrie, notamment la contribution du Burundi aux opérations de maintien de la paix en Somalie, en RCA et ailleurs, mais aussi le patrimoine culturel du tambour burundais. Le Ministre KAVAKURE s’est félicité de la situation de paix et de sécurité prévalant au Burundi et a mentionné qu’actuellement, le défi majeur au Burundi est guerre contre la pauvreté.

Les Burundais vivant à Yaoundé ont remercié le Ministre KAVAKURE de la visite et ont saisi l’occasion pour lui poser des questions et pour exprimer leurs doléances, notamment le souhait d’avoir une représentation diplomatique burundaise (Ambassade ou Consulat) résidente au Cameroun, le positionnement du Burundi dans la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC). Aux différentes questions et souhaits, le Ministre a apporté des réponses satisfaisantes.

Il faut noter que la visite du Ministre Laurent Kavakure a contribué à renforcer les bonnes relations entre Burundi et ses partenaires, qu’elle a renforcé l’esprit patriotique des membres de la diaspora burundaise vivant au Cameroun et qu’il a au demeurant permis de rappeler les attentes du Burundi par rapport à la coopération du Japon avec l’Afrique.
Direction de la Communication et de l’Information
Tél : 22 22 65 03/ 22 22 16 28/ 79 412 734
Site web : www.diplobdi.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.