Le Burundi prêt à accueillir la 26ème réunion de l’Initiative du Bassin du Nil

A la veille de la 26ème réunion du Conseil des Ministres de l’initiative du Bassin du Nil, le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Déo Guide Rurema a sorti, samedi 11 août 2018, une déclaration dans laquelle il a fait savoir que le Burundi a tout à gagner en collaborant avec le reste des pays du Bassin du Nil.

Dans cette déclaration, le Ministre Déo Guide Rurema a indiqué que les fruits de cette coopération sont manifestes, donnant l’exemple du projet hydroélectrique régional de 80 MW de Rusumo. Ce projet fournira au Burundi 27 MW supplémentaires d’énergie hydroélectrique, comblant ainsi l’écart entre la puissance actuelle installée de 47 MW et la capacité de pointe requise de 130 MW.

Selon le Ministre, l’objet de cette réunion est de délibérer sur l’état de la coopération du Nil et de fournir les orientations stratégiques sur la manière de le faire progresser.

« La 26ème réunion du Conseil des Ministres du Nil examinera et fournira des orientations stratégiques sur la gestion et le développement coopératifs des ressources en eau du Bassin du Nil, afin de contribuer à améliorer la qualité de vie des citoyens de ce bassin », a ajouté le Ministre.

La déclaration précise que les Ministres du Bassin du Nil examineront le plan de travail et le budget annuel du secrétariat du Nil pour l’exercice 2018-2019. Ils examineront aussi les résultats de l’année précédente et prendront des décisions concernant les stratégies de financement et le plan d’action pour la mobilisation des ressources ainsi que la stratégie de communication et d’engagement des parties prenantes. Les Ministres prendront également une décision concernant le prochain sommet des Chefs d’Etat.

Selon les termes de la déclaration, des changements sont attendus de ces assises. Le Burundi occupera le poste de Présidence du Conseil des Ministres du Nil tandis que le Soudan du Sud occupera le poste de Directeur Exécutif du Secrétariat de l’initiative du Bassin du Nil basé à Entebbé en Ouganda.

La 26ème réunion du Conseil des Ministres du Bassin du Nil est organisée conjointement par le ministère de l’environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et le Secrétariat de l’Initiative du Bassin du NIL

« Les Ministres chargés des affaires de l’eau des dix Etats membres de l’Initiative du Bassin du Nil à savoir le Burundi, la RD du Congo, l’Egypte, l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda participeront à la réunion », conclut la déclaration.

Samedi, le 11/08/2018 par NYANDWI Dieudonné, http://www.rtnb.bi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.