Le RWANDA et l’EUROPE derrière RED TABARA, une rebellion en RDC CONGO / BURUNDI

BUJUMBURA, 19/09/2020 – Le Ministère burundais de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique a interviewé des jeunes Burundais “dit” combattants RED TABARA. Arrêtés par les Forces Armées de la RDC CONGO ( FARDC ), en RDC. Puis remis à la Police Nationale du Burundi (PNB).

Voici le témoignage de ces criminels burundais appréhendés en RDC sur la Radio Télévision Nationale burundaise:

[ https://www.youtube.com/watccEA_3h?v=4lxep4 ]

Ces jeunes prisonniers RED TABARA racontent que :

1/ Leur calvaire a commencé en tant que réfugiés sous la responsabilité du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) ONU au RWANDA. Enrôlés de force directement pour une formation militaire en tant que “jeunes hommes” dans les camps de réfugiés [ https://www.ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/51_rwa_recrutement_de_miliciens.pdf | https://www.rtbf.be/info/dossier/l-actualite-du-burundi/detail_une-ong-denonce-le-recrutement-de-refugies-burundais-au-rwanda-par-des-groupes-armes-kigali?id=9164243 ] Formés par l’armée rwandaise et les anciens officiers de l’armée burundaise ( proches de l’ancien Dictateur HIMA Burundais BUYOYA Pierre ). Ces derniers exilés ( HCR ONU) , eux aussi, au RWANDA depuis 2015.

2/ Conditionnés mentalement par les radios rwandaises et burundaises de la “haine” depuis KIGALI [ http://burundi-agnews.org/afrique/le-rwanda-lance-un-media-de-la-haine-iyakure-tv-contre-le-burundi/ ] . Répandant, en boucle, qu’au BURUNDI le pouvoir CNDD-FDD tuait quotidiennement les citoyens burundais.

3/ Ces jeunes formés au rudiment militaire étaient envoyés en RDC CONGO. Rejoindre tout un tas de FORCES NEGATIVES proches de KIGALI en RDC, dont d’autres Burundais [ http://burundi-agnews.org/genocide/burundilassassin-de-feu-ndadaye-accuse-buyoya/ ]. Certains parmi ces derniers s’étaient appelés “RED TABARA”. Financés par M. SINDUHIJE Alexis ( Président du MSD ), depuis l’EUROPE. L’objectif étant d’attaquer le BURUNDI depuis le SUD KIVU.

Mais grâce à la bonne collaboration entre les armées de la RDC CONGO et du BURUNDI, nombres parmi ces jeunes Burundais, non aguerris, et souvent sans conviction de ce qu’ils faisaient, ont pu être épargnés. Arrivés en RDC, ces jeunes burundais instrumentalisés par le Réseau BUYOYA et le RWANDA depuis 2015 ont pu entrer en contact avec leurs familles respectives par téléphone mobile. Informés des nouvelles du BURUNDI et rassurés par leurs familles. Démotivés, beaucoup se rendent aux FARDC puis sont remis à la Police Nationale Burundaise (PNB).

C’est en EUROPE où se trouve LA DIRECTION DU RED TABARA. N’arrivant pas à mener des attaques vers le BURUNDI depuis la RDC. La DIRECTION DU RED TABARA recourt à certains journalistes locaux [ http://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-tgi-bubanza-en-appel-2-ans-1-2-pour-les-4-journalistes-diwacu/ ]. Leur demandant de médiatiser tous les faits divers, avec plusieurs morts, dont les vols de certains petits brigands burundais ( des voleurs de poules, d’anciens démobilisés braqueurs de banques, etc.) [ http://burundi-agnews.org/government/burundi-un-vol-dans-des-boutiques-qui-a-mal-tourne-a-matongo-kayanza/ | http://burundi-agnews.org/government/burundi-3-morts-a-burambi-peut-etre-suite-a-un-conflit-foncier-rumonge/ ]. Faisant de ces drames, soit des attaques rebelles. D’où le phénomène des “Rebelles Virtuels ou REBELLION VIRTUELLE” ! N’existant que sur les média de propagandes basés à KIGALI et ceux ( RFI, LE MONDE AFRIQUE, DW etc. ), appuyés par leurs partenaires occidentaux.

Contextualisée par UNE GUERRE GEOPOLITIQUE DANS LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS. Menée par les familles d’anciens esclavagistes et anciens colons OCCIDENTAUX contre la CHINE. Le BURUNDI a vécu en 2015 UNE REVOLUTION DE COULEUR ou UNE TENTATIVE DE CHANGEMENT DE REGIME. Soldée par un coup d’état militaire HIMA raté. Organisée par les USA d’OBAMA ( adossés au RESEAU SOROS – open society ), la FRANCE de HOLLANDE, la BELGIQUE des MICHEL, le RWANDA du dictateur KAGAME, et les réseaux civil et militaire de l’ancien dictateur HIMA burundais BUYOYA Pierre.

La DICTATURE DES HIMA BURUNDAIS ( MICOMBERO, BAGAZA, BUYOYA ). Instaurée entre 1965-66 à 2005 au BURUNDI par les USA, le VATICAN, la FRANCE, et la BELGIQUE. Elle a fait plus de 4,5 Millions de victimes BARUNDI sur une population de plus de 9 Millions d’âmes actuellement. Soit le GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI : http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm

POUR LIRE PLUS

 

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P.  | Photo : Police Nationale du Burundi (PNB)