Bujumbura abrite la 8ème Conférence annuelle de l’Est African Communication Association (EACA)

Le Premier Vice-Président de la République, Gaston Sindimwo a rehaussé de sa présence mardi le 28 août 2018, les cérémonies d’ouverture de la 8ème Conférence annuelle de l’Est African Communication Association (EACA), organisée par l’Université Lumière de Bujumbura.

Cette conférence se tient cette année sous le thème: “Média, communication et démocratie dans les pays de l’Afrique de l’Est”.

Selon Yves Ndayikunda, Vice-Recteur et Président du comité d’organisation a fait savoir que l’objectif de cette conférence est de mettre ensemble les chercheurs, les professionnels des médias et de la communication ainsi que les décideurs politiques afin de discuter comment les médias peuvent jouer pleinement leur rôle en tant que partie prenante dans le processus démocratique.

Ils vont également échanger sur d’autres aspects de la vie telle que la communication pour le développement et la santé. Un accent particulier sera mis sur l’usage de la technologie par les médias et le public dans le processus démocratique.

Yves Ndayikunda espère que des convergences vont être dégagées par les différentes parties prenantes ce qui permettrait d’éviter les polarisations entre les médias, les pouvoirs publiques, les décideurs et les chercheurs. Les discussion seront menées à base des recherches qui ont été réalisés au niveau de la communauté Est africaine et ailleurs. Ils vont ainsi apprendre à partir des expériences des uns et des autres pour le renforcement de la démocratie au Burundi et dans la communauté Est-africaine.

Le 1er Vice-président de la République qui a ouvert ces travaux de cette conférence a félicité l’Université Lumière de Bujumbura pour avoir été choisie et pour avoir accepté d’héberger cette conférence de l’EACA. Il a fait savoir que le Gouvernement du Burundi ne ménagera aucun effort pour soutenir de telles initiatives qui contribuent au processus d’intégration régionale.

Il a profité de cette occasion pour interpeller d’autres universités pour qu’elles fassent de même et mettent à profit des rencontres scientifiques de ce genre dans l’intérêt de la jeunesse burundaise.

Le 1er Vice-président de la République espère que les travaux de recherche de cette conférence contribueront à éclairer les uns et les autres pour renforcer davantage la démocratie dans la région.

Mardi, le 28/08/2018 par NKURUNZIZA Dieudonné, http://www.rtnb.bi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.