Bigirimana et Beharino, renforts de taille pour le Burundi Afrik-Foot, 7 mai 2014

Retenus par Wilfried Rainer pour le match aller des éliminatoires de la CAN 2015 face au Botswana, les deux joueurs de Premier League viennent renforcer une équipe qui se prend à rêver d’une première participation à la Coupe d’Afrique des nations.

C’est ce qui s’appelle réaliser un gros coup. Une récompense qui vient couronner des mois d’efforts de la part de Réverien Ndikuriyo, président de la Fédération burundaise de football (FFB), qui s’est démené pour convaincre ces deux joueurs de rejoindre le giron des Hirondelles. Eux, ce sont Gaël Bigirimana et Saido Beharino , deux natifs du Burundi ayant déjà évolué avec les sélections de jeunes anglaises.

La formation anglaise

Tous les deux nés en 93, ils sont issus de la formation anglaise. Bigirimana est formé à Coventry City, avant de rejoindre Newcastle à l’été 2012, auréolé du titre de meilleur espoir de D2 Anglaise. Très (trop) vite présenté comme un phénomène, il fait ses débuts en Europa League face au club grec de l’Atromitos en aout 2012, avant de gagner un peu de temps de jeu en rentrant au cours de quelques matchs de Premier League. Le 3 décembre 2012, il devient même le premier Burundais à inscrire un but en Premier League, face à Wigan.

Cependant, cette tendance s’inverse, puisque le natif de Bujumbura sort petit à petit de l’équipe, et doit se contenter de matchs avec l’équipe U21 (moins de 21 ans) de Newcastle (18 matchs cette saison, pour 4 buts et 3 passes décisives). Il compte deux sélections avec l’équipe U20 Anglaise.

De son côté, Saido Berahino a fait ses classes du côté de West Bromwich Albion. Il y signe son premier contrat professionnel en juillet 2011, avant d’enchaîner trois prêts en deux ans (Northampton Town, Brentford, Peterborough United, 33 matchs pour 12 buts au total) pour progresser. Il revient alors dans son club formateur, et s’y impose petit à petit. Il compte 30 apparitions en Premier League cette saison, ponctuées de 5 buts (notamment celui de la victoire 2-1 de WBA à Old Trafford en septembre dernier) et de 2 passes décisives. Habitué des sélections de jeunes anglaises (38 sélections/20buts des U16 au U21), il semble être sur une meilleur dynamique que son compère anglo-burundais.

Des rêves de CAN 2015 ?

Opposé à la modeste équipe des Zèbres du Botswana, le Burundi peut légitimement espérer se qualifier pour le second tour des éliminatoires de la CAN 2015. Ensuite, il faudra affronter le vainqueur du match Centrafrique-Guinée Bissau. Là encore, une victoire est possible, tant et si bien que l’éventualité d’une première participation à cette compétition prestigieuse prend de plus en plus d’ampleur.

Renforcée par deux jeunes talentueux, l’équipe de Wilfried Rainer peut également compter sur quelques joueurs évoluant en Europe (David Habarugira au RWDM Brussels FC et Valery Nahayo à la Gantoise en Belgique, Filose Irakoze au Skellefteå FF en Suède ou encore Saido Ntibazonkiza au Cracovia, en Pologne), mais aussi sur une base solide de joueurs évoluants en Afrique (Tambwe Amissi au Simba Sports Club en Tanzanie, Frederic Nsabiyumva au Jomo Cosmos en Afrique du Sud ou Christophe Nduwarugira, joueur du FC Chibuto en Mozambique), habitués de matchs sur le continent. Le match aller, à domicile, est prévu lors du week-end du 16-18 mai prochain.

Par Martial DEBEAUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.