Burundi / COVID-19 :  La Politique ETRANGERE, GLOBALE, de DEFENSE des BARUNDI, doit devenir une priorité

BUJUMBURA,  15/03/2020 – “Un juriste américain M. Francis Boyle, ancien professeur de droit international, auteur de Guerre biologique et terrorisme, expliquait dernièrement sur les réseaux sociaux : “Le coronavirus, dont l’épidémie est partie de Wuhan en décembre, serait « une arme biologique parfaite » ou « une bio-arme expérimentale qui a mal tourné »” [0].

Face à ce type de nouvelle guerre, lié à la Géopolitique,  BURUNDI-AGNEWS tire la conclusion pour le Burundi... Autrefois en AFRIQUE, on avait des EMPIRES. Ils étaient conçus par des ALLIANCES COMMUNAUTAIRES de types MILITAIRES.  Elles protégeaient l’AFRIQUE.
Ainsi pour le prochain président du Burundi, selon BURUNDI-AGNEWS , il devra à tout prix mettre en place ce type d’alliances pour protéger les BARUNDI dans ce monde actuel de PRÉDATEURS très dangereux. C’est une question de SURVIE pour l’AFRIQUE, et les BARUNDI. La Politique ETRANGERE, GLOBALE, de DEFENSE des BARUNDI, doit désormais devenir une priorité. POUR LIRE PLUS

———————————————————–

[0] Ce lien appartient à un media SOROS : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/03/06/le-coronavirus-arme-biologique-le-vrai-du-faux-d-une-video-virale_6032098_4355770.html

 

 

 

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P. |  Photo : Le Monde