Burundi : Que pourrait cacher certaines campagnes de vaccinations de masse ?

GLOBALISATION, DEFENSE, SECURITE, SANTEDimanche,7/07/2019 – M.Gal Gabbay, journaliste d’investigation, d’un journal Israélien très sérieux Haaretz, a participé à faire révéler un scandale sur une stérilisation des immigrants juifs éthiopiens via une campagne de vaccination sans leur consentement : [ https://www.montraykreyol.org/article/israel-admet-avoir-sterilise-des-immigrants-juifs-ethiopiens-via-une-campagne-de-vaccination ; https://www.lepoint.fr/monde/quand-israel-force-ses-ethiopiennes-a-la-contraception-30-01-2013-1622050_24.php ]

Photo : montraykreyol.org/
Photo : montraykreyol.org/

[ https://www.dailymotion.com/video/x2iwp15 ]

Cela pousse les Burundais à se demander si un contrôle est réalisé au Burundi lorsque des vaccins sont proposés -gratuitement- en masse via l’OMS ou autres partenaires.  Il est important d’avoir un organisme de contrôle des vaccins, certifiant leurs utilisations avant des campagnes de vaccinations massives.

En 2015, une soit disant campagne de vaccinations antitétaniques faîtes avec le concours de l’OMS a été réalisée au Kenya sur 2,3 Millions de fillettes kényanes et de femmes Kényanes, avec un vaccin comprenant un additif [ un antigel Hcg ] devant provoquer la stérilité chez les filles [ http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/2017/08/la-campagne-raciste-d-extermination-de-la-race-noire-par-la-vaccination-a-deja-commence.html ].

[ https://www.youtube.com/watch?v=793Kvn-fYMI ]

SOURCES : montraykreyol.org, demainlecongobrazzaville.over-blog.com, NAHIMANA P.