Le Ministère burundais de la Sécurité Publique présente de son bilan semestriel 2018
Photo : RTNB.BI
Photo : RTNB.BI

SECURITE – Bujumbura, 19/07/2018 – L’officier  CPP Melchiade Ruceke, secrétaire permanent au ministère burundais de la sécurité publique, lors de la présentation du bilan semestriel relatif à la sécurité intérieure au Burundi, a informé que la police burundaise avait : 1/  saisi 19 cas de détention illégale d’armes à feu ; 2/ fait face 1206 cas de vol qualifié avec 8 cas de vol à main armée ; 3/  rapporté 13 cas d’avortement ; 4/ affronté 113 cas de rébellion ; 5/ observé 67 cas d’empoisonnement ;  6/ constaté 6 cas de suicide ;   7/  fait face à 177 cas de vente et consommation des stupéfiants ;  8/ réalisé  4131 fouilles et perquisitions avec des interpellations de criminels et des saisies matérielles importantes entre autre 35 fusils, 143 grenades, 59 chargeurs,8591 cartouches, 1 bombe,2 mines anti-personnelles et des effets militaires et policières ; 9/  délivré 6612 permis biométriques et 4322 permis provisoires  ; et 10/  donné en PV 1.449 134 000 Fbu ( 821.271 Dollars US ) d’amendes aux contrevenants du code de route contre 479.014 000 Fbu ( 271.473 Dollars US ) pour le 1er trimestre.
Comme l’explique l’officier CPP Melchiade Ruceke, face à la criminalité, le ministère burundais de la sécurité publique a mis en avant l’action proactive et réactive de la Police Nationale du Burundi PNB, en se montrant inlassable, effective notamment à travers ses opérations de prévention, d’intervention et de répression.

SOURCES : RTNB.BI, NAHIMANA P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.