Avec les armes illégales et illicites qui circulent à Ngagara et plus particulièrement au quartier 4, l’insécurité y est très grandissante. En effet, Zedi Ferouz, Président de l’UPD, et ses deux gardes du corps viennent d’être fusillés à NGAGARA Q4. Ils venaient de la permanence de l’UPD dans cette localité.

11159992_1417669595222390_9168190517434311494_n.jpgCes armes y ont été distribuées il y a quelques semaines en vue de l’insurrection en cours. Les commendataires de cet assassinat sont à chercher parmi les organisateurs du désordre dans ce quartier et du soit disant refus au troisième mandat. Ceux qui croient encore à des manifestations pacifiques n’ont qu’à ouvrir les yeux avant que l’hécatombe ne s’abatte sur la ville de Bujumbura.

Les organisateurs de cette désobéissance civile et insurrectionnelle ont déjà concocté un plan macabre d’assassinats ciblés qu’il mettront évidemment sur le dos du Président et son gouvernement en place. On cite de plus en plus un pays de la sous-région qui serait impliqué dans cette déstabilisation du Burundi notamment en ce qui concerne la distribution des armes à feu dans les quatre quartiers de Bujumbura où au quotidien on compte soit des tués ou des blessés graves.

Il faut noter que depuis que les manifestants ont promis de s’attaquer aux policiers et d’en tuer à chaque fois que l’occasion se présentera (revoir les vidéos des manifestations), aucun jour ne passe sans qu’on déplore la mort d’un Policier. 11223914_1412814669041216_2136015310316058639_n.jpg

La mort de ce leader très charismatique est une perte pour toute la nation burundaise voire toute la sous-région car c’était un homme très visionnaire. Il sera difficile à remplacer.

Il faut également préciser qu’au cours de la réunion qu’il venait de présider, il avait déclaré à son staff qu’il fallait dorénavant se concentrer sur la préparation des élections et cesser de perdre du temps dans les rues. Serait-ce cela la raison de son élimination physique? Espérons que les enquêtes permettront d’éclairer d’avantage sur les mobiles de ce crime odieux. Que la terre pour lui et ses compagnons d’infortune tués au même moment leur soit douce.

Nyandwi Vénant

1 thought on “Zedi Ferouz, Président de l’UPD tué à Ngagara

  1. Zedi Ferouz, Président de l’UPD tué à Ngagara
    Certaines personnes évoquent les articles 96 et 302 de la constitution pour s’afficher pour ou contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza. Il y en a qui étaient contre lui avant même qu’il soit choisi par le congrès. L’article 302 où il s’agit d’exception aurait pu être complété par une seule phrase; même pas un paragraphe. On aurait pu ajouter: ” toujours exceptionnellement, si le président élu par le parlement et le sénat en 2005 se représente aux élections de 2010 et qu’il est élu, il exercera un seul mandat aux suffrages universels directs” pour respecter les accords d’Arusha. Ainsi, on aurait évité ce doute qui plane dans les esprits des anti-troisième mandat. Dans un État de droit, je ne pense pas qu’il soit judicieux de privilégier le politique au détriment du juridique lorsqu’on a à cœur la Justice. Cette “justice pour tous” que la majorité du peuple burundais attend depuis longtemps mais qui tarde à voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.