Willy Nyamitwe : « Les efforts du président ne demeurent pas inaperçus »
(Iwacu 30/06/14)

Conseiller principal à la Présidence, chargé des questions de presse, de l’information et de la communication estime que c’est un honneur pour tout le pays quand un fils ou une fille du pays est décoré. Selon lui, ces organisations, qui décorent le chef de l’État, apprécient à leur juste valeur ses actions.

Dans quel cadre le président reçoit-il ces prix ?

Chaque fois que Pierre Nkurunziza est décoré, c’est en reconnaissance des efforts fournis dans divers domaines pour améliorer ou rendre paisible la vie des communautés. Et d’ailleurs, à chaque occasion, on en précise la raison ou la motivation.
Pour le tout récent, le prix du Crans Montana 2014, le président- fondateur de ce think tank a été précis. Le Burundi est devenu une destination. Tout simplement parce que M. Pierre Nkurunziza est parmi les leaders d’une génération qui était plus que nécessaire dans cette sous-région, une région qui a connu moult conflits armés.

D’après certaines voix, ces prix seraient négociés …

(Rires). C’est absurde et archi-faux. Pour quel dessein ? Ce sont les dires des détracteurs de la personne de Pierre Nkurunziza. En démocratie, chacun est libre de dire ce qu’il pense. Néanmoins, colporter ce mensonge est un manque de respect à l’endroit de la nation burundaise.

Pourtant, au pays, une opinion juge que la situation ne fait que reculer…

Il ne faut pas croire à toutes les calembredaines et à tous les ragots véhiculés par ceux-là mêmes qui s’inscrivent en faux contre toutes les mesures qui sont prises par le gouvernement pour améliorer la vie des citoyens. Ses efforts pour apaiser les maux des Burundais à travers la gratuité des soins de santé pour certaines couches vulnérables de la population, la gratuité dans l’enseignement primaire, la construction d’infrastructures de base… Tout cela ne peut demeurer inaperçu, du moins pour les amis du Burundi.

Les prix reçus par le président Pierre NkurunzizaLes prix reçus par le président Pierre Nkurunziza
D’aucuns estiment que la mobilisation des citoyens pour l’acclamer à tous les coins de rue est contraire au développement que vous évoquez…

Il n’y a pas de paralysie des activités. Le peuple exprime sa joie et c’est son droit. Nul ne peut l’en empêcher. Et la façon de la manifester peut, dans certains cas, galvaniser des foules. On ne peut pas allumer une lampe et la cacher sous la table.

Qui sont ces organisations qui priment le président Nkurunziza ?

C’est soit des organisations de renommée nationale ou internationale qui exercent leurs activités dans des secteurs très diversifiés comme la paix, l’environnement, le développement communautaire, la santé, soit des organisations affiliées aux Nations unies ou à l’Union Africaine. En guise d’exemple, en janvier 2012, le président burundais a reçu un prix décerné par l’Alliance des Chefs d’Etat africains contre la malaria. C’était en reconnaissance du programme de lutte contre le paludisme initié par son gouvernement dans tout le pays.

Quel est leur degré de crédibilité ?

Je suis mal placé pour évaluer la crédibilité d’une organisation, mais mieux placé pour comprendre que plus notre pays enverra d’autres signaux que ceux de la guerre, mieux nous nous porterons.

Le pays en profite-t-il ?

Chaque fois qu’un fils ou une fille de la Nation est décoré, cela modifie notre image jadis ternie par des soubresauts sociopolitiques. Les retombées ne peuvent être que positives.

A travers ces prix, d’aucuns y voient une sorte de communication électorale …

Que ceux qui s’opposent à son action convertissent chaque acte en communication politique n’est que normal, vu les temps qui courent. Mais on n’est pas encore en période de campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.