Version de la police sur la tentative d’assassinat sur la personne du député Nditije

La personne attrapée en possession d’un revolver au restaurant Empire ce samedi est bel et bien un policier du bataillon de protection des institutions. C’est ce que vient de confirmer le porte-parole de la police qui confirme également que le policier s’appelle Jean Bosco Nsengiyumva et qu’il est affecté au bureau du sénat.

Mais selon le porte-parole de la police Hermenegilde Harimenshi, le policier a nié les accusations du camp Charles Nditije selon lesquelles il aurait avoué avoir été envoyé pour assassiner le président du parti UPRONA non reconnu par le ministère de l’Intérieur. Helmenegilde Harimenshi ajoute que le revolver saisi portait un numéro d’identification et était reconnu au niveau de l’arsenal de la police contrairement à ce qui avait été dit.

Par Olivier Bizimana , http://www.rpa.bi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.