En Somalie, les shebabs ont lancé une nouvelle attaque pendant le ramadan. Le groupe islamiste a pris d’assaut une base de la force de l’Union africaine, l’Amisom, située dans la ville de Lego, à une centaine de kilomètres de la capitale Mogadiscio.

« C’était une opération complexe », a expliqué une autorité locale. Selon plusieurs sources, l’assaut a débuté par une attaque-suicide. Une voiture chargée d’explosifs a foncé sur l’entrée de la base occupée par des soldats burundais. Les militaires ont tenté de stopper le véhicule sans succès.

D’après des témoins cités par les agences de presse, l’explosion a permis à plusieurs dizaines de combattants armés de mitraillettes et lance-roquettes de pénétrer à l’intérieur du site de l’Amisom. Des combats se sont alors engagés avec le contingent burundais.

Des dizaines de soldats tués

Selon un communiqué des shebabs, les assaillants auraient tué des dizaines de soldats et volé du matériel. Des informations impossibles à vérifier même si de multiples sources évoquent en tout cas de nombreux morts. L’Amisom elle a bien confirmé une attaque sans plus de précisions.

Les shebabs avaient promis de mener des opérations pendant le ramadan. Depuis le début du mois saint, ils ont attaqué un convoi de l’Amisom, une base des renseignements somaliens ou encore des diplomates des émirats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.