La solidarité entre les militaires Burundais et la population somalienne n’est plus un secret

Le 13 juin 2018 à la veille de l’Aïd el-Fitr, les militaires Burundais de l’AMISOM ont octroyé des vivres aux somaliens vivants autour des positions militaires de Jowhar Air Field, Maslah, Mahaday et l’ancienne Académie Militaire afin qu’ils célèbrent dans la joie cette fête musulmane marquant la fin du mois du Ramadan.

Dans le cadre de s’associer à la population somalienne dans la célébration de l’Aïd el-Fitr, les militaires Burundais en mission de maintien de la paix en Somalie ont donné aux somaliens démunis, des vivres équivalant à plus de 6 tonnes. Ces vivres composés de haricots, du riz, de la farine, du sucre, de l’huile de palme, et d’autres ont été obtenus grâce aux militaires qui jeûnent une fois par semaine dû à leurs croyances religieuses et à leur compassion envers leurs frères et sœurs Somaliens.

Les officiers chargés de la coopération civilo-militaires aux positions ci-haut mentionnées ont indiqué qu’ils entretiennent de bonnes relations avec la population somalienne environnante. Les représentants des somaliens eux aussi ont indiqué qu’ils vivent en parfaite harmonie avec les militaires Burundais. Ils ont remercié ces derniers pour avoir songé à eux en leur donnant de la nourriture pour célébrer l’Aïd el-Fitr.

En guise de rappel, le 3 septembre 2017 au lendemain de l’Aïd-el-adha “fête de sacrifice”, la communauté musulmane de Middle Shabelle a offert 10 vaches au contingent Burundais afin qu’ils puissent célébrer ensemble. Ceci est un signe éloquent d’une bonne collaboration entre le contingent Burundais et la population somalienne.

Vous saurez que ceux qui ont bénéficié de ces vivres sur les quatre positions militaires avoisinaient 500 somaliens.

Major Gahongano Emmanuel