Rusaka: le Vice-président de la République livre un message de pacification
Après les massacres perpétrés dans la nuit du 16 au 17 avril 2021 au chef-lieu de la commune Rusaka dans la province de Mwaro; par des malfaiteurs non encore identifiés, faisant 7 morts et 3 blessés, le Vice-président de la République Prosper Bazombanza a présidé une réunion de sécurité sur les lieux et a livré un message de condoléances, de soutien et de pacification.

Le Gouverneur de la province Mwaro, Colonel Gasanze Gaspard, a d’abord pris la parole et s’est dit très choqué par ces massacres qui interviennent en moins de deux semaines après un autre forfait qui a emporté deux personnes dans la même commune.

Il a demandé aux habitants de Rusaka de transcender leurs différences d’ordre politique, ethnique ou régionale, pour se regrouper autour d’un idéal commun: la sauvegarde de la paix et de la sécurité.

L’assistant du ministre en charge de la sécurité publique quant à lui, a demandé à la population de Rusaka et de toute la province Mwaro de ne pas se décourager face à ces tueries, mais de conjuguer plutôt les efforts pour éradiquer tout ce qui peut constituer une source de divisions au sein de la communauté.

Dans son message de condoléances et de pacification à la population de la commune Rusaka, le Vice-président de la République a à son tour indiqué que rien ne peut expliquer les massacres d’une telle ampleur et a appelé à la consolidation de la paix et la sécurité. Il a invité les administratifs à collaborer avec les forces de défense et de sécurité pour prévenir de telles barbaries et de tels actes ignobles.

Prosper Bazombanza a interpellé les comités mixtes de sécurité, leur demandant de redoubler de vigilance et de veiller constamment à la paix et à la sécurité.

Le Vice-président de la République exhorte la population de la province Mwaro à remettre les armes détenues illégalement et à dénoncer les malfaiteurs et toute situation irrégulière.

Il a fait savoir que le Chef de l’Etat Evariste Nayishimiye a ordonné aux services de renseignement, aux forces de défense et de sécurité de mener des enquêtes pour identifier et mettre la main aux auteurs de ces crimes et cela endéans 14 jours.

Face à la peur et la consternation des habitants de Rusaka, Prosper Bazombanza a aussi tranquillisé: “Une position militaire va être mise en place immédiatement pour sécuriser la population”, a-t-il précisé.

Pour terminer, le Vice-président de la République a appelé à la solidarité de tous les citoyens burundais dans ces moments difficiles. Il a demandé en particulier au ministère en charge de la solidarité nationale, à la province de Mwaro et à toute la population de cette province, de contribuer pour que les victimes de cette attaque soient inhumés avec dignité.

Après cette séance de pacification, Prosper Bazombanza s’est rendu en Commune Kayokwe pour rehausser de sa présence les cérémonies d’ouverture officielle de l’année académique 2020-2021 et de remise solennelle de diplômes à l’Université de Mwaro, Campus Kibumbu.

 
Par NYANDWI Dieudonné