Promotion de la diplomatie parlementaire entre la Chine et le Burundi

La diplomatie parlementaire doit être prise en compte dans la promotion des relations sino-burundaises (ambassadeur)

La promotion de la diplomatie parlementaire entre la Chine et le Burundi est un élément important dans la promotion des relations globales sino-burundaises, a déclaré mardi soir Li Changlin, ambassadeur de Chine dans ce pays d’Afrique de l’Est.

  1. Li s’adressait à la presse à l’issue d’une audience auprès du nouveau président de l’Assemblée nationale du Burundi, Gélase-Daniel Ndabirabe, pour lui remettre un message de félicitations de son homologue chinois Li Zhanshu, le président de l’Assemblée populaire nationale de Chine.
  2. Li a qualifié de “très intéressants” les échanges avec M. Ndabirabe en ce qui concerne l’état d’avancement en général de la coopération bilatérale entre le gouvernement chinois et le gouvernement burundais, notamment les échanges entre les deux Parlements.

“Nous nous accordons à dire que la diplomatie parlementaire est un élément important qu’il faudrait prendre en compte dans la promotion des relations globales entre nos deux pays”, a indiqué le diplomate chinois.

Il a souligné qu’avec la mise en place de nouvelles institutions du Burundi, la Chine était prête à développer ses relations avec le Burundi sur le plan gouvernemental, mais aussi entre les deux Parlements.

“Les efforts de la Chine pourront être centrés sur le développement des échanges à travers la multiplication d’échanges de visites des deux Assemblées nationales, notamment via la formation des députés et des cadres de l’Assemblée nationale du Burundi, mais aussi par le biais d’échanges d’expérience sur le fonctionnement des institutions législatives des deux pays”, a suggéré M. Li.

Pour rappel, la Chine et le Burundi ont établi leurs relations diplomatiques en décembre 1963.

Source Xinhua