Le président de la République inaugure 6 œuvres réalisées par les communes

En visite de travail en province de Rutana (sud-est du Burundi) depuis mardi en début de soirée, le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza a, en marge de l’animation à huis clos d’une séance de moralisation de la population au chef-lieu de la province, procédé à l’inauguration de quelques 6 œuvres dans trois communes parmi la multitude de biens d’autres qui ont été réalisées, a-t-on constaté sur place à Rutana.

Il s’agit d’une école technique secondaire et d’un centre d’enseignement des métiers en commune de Rutana, d’un centre d’enseignement des métiers en zone Muzye (photo), commune Giharo, d’un bloc maternité et d’un autre pour hébergement au centre de santé de Bukemba, en commune de Bukemba-même et d’un bureau de la direction communale d’enseignement dans cette commune de Bukemba. Toutes ces œuvres ont été réalisées par les communes grâce au montant de 500 millions que le gouvernement leur accorde annuellement et ont été inaugurées dans le cadre de la poursuite de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Burundi.

Les activités de ce mercredi ont commencé par l’inauguration des deux réalisations de la commune de Rutana par le chef d’Etat et se sont poursuivies par l’animation de cette séance de moralisation qui fait la seizième au niveau des provinces du pays, a-t-on appris du porte-parole du président de la République.

Présentant la situation de la province lors de son allocution de bienvenue, le gouverneur de la province de Rutana, M. Fidèle Minani a indiqué que dans le domaine économique, bien de choses ont été réalisées en témoignent les écoles, les centres de santé et d’enseignement des métiers et autres. Il a toutefois noté que la production n’a pas été bonne suite à l’excès de pluies qui sont tombées les derniers jours de la saison culturale. C’est pour cela, a-t-il dit, que la population a été sensibilisée à ne pas dilapider la production, pour éviter de tomber dans la disette et de s’adonner aux cultures maraîchères, pour assurer la soudure de la production de la saison B 2018 à la saison A 2019. Dans ce même domaine économique, la lutte contre la fraude a été bien menée et réussie grâce à la quadrilogie administration-population-forces de l’ordre et de sécurité et justice.

Les travaux d’été des élèves en vacances sont en cours dans toutes les communes. Au sujet de la protection de l’environnement, le gouverneur a fait savoir que la population a été sensibilisée à la lutte contre les feux de brousse et à venir nombreux éteindre s’il advenait qu’un feu se déclare. En plus, il est en train d’être préparé des pépinières pour la plantation d’arbres.

Pour les travaux gigantesques que les seules forces de la population ne peuvent pas réaliser, le gouverneur a sollicité un appui du gouvernement. Il a cité entre autres la route Muzye-Giharo reliant la province de Rutana à celle de Ruyigi, la route Butomangwa-chute de Karera et qui continue jusqu’aux failles de Nyakazu dénommées failles des Allemands.

Toutes ces routes sont d’une importance indéniable car elles aideraient la population dans leurs relations sociales et dans leurs échanges tant culturels que commerciaux et encourageraient les touristes à venir nombreux. Le gouverneur a également sollicité un appui pour le pavage des routes du chef-lieu dans le cadre de la voirie urbaine, la construction d’un pont sur la Maragarazi reliant le Burundi à la Tanzanie et l’aérodrome de Gihofi.

L’animation s’est poursuivie à la discrétion des journalistes et à son issue, le porte-parole du président a accordé à la presse une interview au cours de laquelle il a rappelé l’objectif primordial de cette séance qui n’est autre que d’informer et amener les gens à être clairvoyants.

RUTANA, 9 août (ABP), http://abpinfos.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.