PND 2018-2027: un instrument stratégique de croissance économique

Le Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement économique a procédé lundi 04 mars 2019 à la dissémination du Plan National de Développement (PND 2018-2027), à l’intention des députés et sénateurs et des hauts cadres de l’Institution de l’Ombudsman. L’objectif:était d’échanger sur le contenu du PND et leur transmettre un message à partager pendant les descentes sur terrain, avec la population qui les a mandatés.

Le ministre en charges des Finances, Dr Domitien Ndihokubwayo qui a ouvert les activités a expliqué que le Plan National de Développement est un plan qui contient tout le nécessaire pour tirer la croissance économique. “Il appartient donc à tout un chacun d’y contribuer et de concourir à sa réussite”, a indiqué le ministre.

Au cours de sa présentation sur le contenu de ce document, Dr Domitien Ndihokubwayo a indiqué que le PND Burundi 2018-2027 est un instrument de cadrage référentiel à toutes les institutions de la République ainsi qu’à tous les partenaires et autres acteurs de la vie nationale.

Il a fait savoir que l’objectif global du Plan National de Développement est de transformer la structure de l’économie burundaise, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social.

Pour le ministre Ndihokubwayo, cet objectif vise l’exploitation du potentiel de croissance de l’économie burundaise en termes de productivité et de création d’emplois pour un développement économique et social inclusif et durable.

Selon le ministre en charge des Finances, la réalisation de la vision du PND Burundi 2018-2027 qui est orientée vers une économie résiliente et une croissance inclusive et créatrice d’emplois décents sera construite sur quatre dimensions interactives: Croissance, Gouvernance, Mobilisation de ressources et Coopération. Il a ajouté que l’exécution des programmes prévus dans ce plan permettra d’asseoir une dynamique de croissance à 2 chiffres en 2027.

Dans sa présentation, le Ministre Ndihokubwayo a également montré que le PND Burundi 2018-2027 décrit cinq orientations stratégiques à savoir: (i) Dynamiser les secteurs porteurs de croissance; (ii) Développer le capital humain; (iii) Protéger l’environnement, s’adapter aux changements climatiques et améliorer l’aménagement du territoire; (iv) Renforcer la démocratie, la gouvernance, l’Etat de droit et la sauvegarde de la souveraineté nationale; (v) Renforcer les mécanismes de mobilisation des ressources et développer la coopération et le partenariat.

Il a poursuivi en soulignant que chaque orientation stratégique est composée d’axes d’intervention qui, à leur tour sont composés d’objectifs stratégiques. Au total, le PND 2018-2027 du Burundi comprend 16 axes d’intervention composés de 51 objectifs stratégiques.

Au niveau opérationnel, le PND Burundi 2018-2027 sera réalisé sur base d’un Programme d’Actions Prioritaires (PAP) qui décline les programmes et les projets à mettre en œuvre selon les ministères sectoriels et autres institutions concernées.

Le coût de réalisation des programmes et projets du PND Burundi 2018-2027 est estimé à BIF 20 364 milliards. Concernant la question de savoir où le Burundi va tirer ces fonds, le ministre Domitien Ndihokubwayo a précisé que le peuple burundais est animé d’une bonne foi de faire avancer son développement et a la capacité de mobiliser ces fonds.

Pour clore son exposé, le ministre Domitien Ndihokubwayo a annoncé que la vulgarisation du PND Burundi 2018-2027 va se poursuivre dans toutes les communes du pays et a invité les élus du peuple présents à y apporter leur contribution.

 
Par NYANDWI Dieudonné