Medias : Le professionnalisme oblige.
mercredi 23 avril 2014 par Jean Ikoraneza

Le Conseil National de la Communication par le biais de son Secrétaire Exécutif M Ruhotora s’est adressé aux professionnels des médias et particulièrement les journalistes de la radio publique africaine( Rpa).

Les dérapages se traduisent notamment par l’exagération des faits et le ton utilisé pour transmettre les messages, a laissé entendre M Ruhotora. La loi sur la presse et le code d’éthique de déontologie semblent avoir perdu leur place dans le traitement et la transmission des informations.

Les cas les plus récents, illustrant à suffisance que ces dérapages sont à leur paroxysme, c’est le dossier de la prétendue distribution d’armes aux jeunes Imbonerakure, message constamment diffusé a l’affirmatif et pas au conditionnel, sans preuves et sur un ton provocateur, dans l’unique but de semer la panique au sein de la population et non pour l’informer.

L’autre cas, est le prétendu incendie à la Banque de la République du Burundi (BRB) dans la nuit du lundi 21 avril 2014. Transmettre une information aussi terrifiante que celle-là, qui suscite un désespoir au sein de la population et de surcroit sans vérification, est un manquement très grave aux obligations du métier.

Selon toujours cette autorité du CNC, cette pratique doit cesser, surtout que nous approchons la période électorale des élections de 2015.

Le CNC, n’est pas là pour sanctionner mais pour arbitrer, dit M Ruhotora. Mais, en cas de récidive, des sanctions sévères seront appliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.