La coopération sécuritaire entre les gouvernements Américain et Burundais

Le Gouvernement des Etats-Unis est engagé dans un partenariat de sécurité solide et mutuellement bénéfique avec le Gouvernement Burundais et la Force Nationale de Défense (FDN). Cet engagement transparaît à travers de nombreuses activités de formations militaires organisées chaque année par la marine américaine en collaboration avec la FDN et aussi à travers le Département d’Etat par le biais du Contigent des opérations de formation et d’assistance basé en Afrique (ACOTA).

Le programme ACOTA est la pierre angulaire de notre partenariat de coopération sécuritaire, à travers lequel les Etats-Unis ont déjà formé 28 mille militaires Burundais envoyés au sein des missions de maintien de la paix. Actuellement, le personnel d’ACOTA a temporairement quitté le Burundi parce qu’une loi américaine dite “Loi Leahy” exige que les noms des candidats pour de similaires formations passent d’abord à travers une procédure de vérification de probables violations des droits de l’homme commises antérieurement et cette vérification est faite avant le début de la formation. Et en ce qui concerne la prochaine session de formation ACOTA, les fonctionnaires de l’Ambassade des Etats-Unis sont entrain de travailler assidûment en collaboration avec le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants pour conduire à terme cette vérification conscieusement et d’une manière accélérée. L’équipe de formation ACOTA sera de retour au Burundi pour reprendre les formations dès que ce processus de vérification sera finalisé. Les autres activités de formation de coopération sécuritaire continuent et sans interruption. Actuellement, la marine américaine et d’autres militaires américains sont sur le terrain et sont entrain de former des militaires Burundais qui seront déployés au sein de l’AMISOM.

L’Ambassade des Etats-Unis n’a pas décidé de rapatrier son personnel hors du Burundi pour des raisons politiques ou sécuritaires. Nous continuons de suivre la situation quotidiennement, et nous continuerons autant qu’il sera necessaire d’informer les citoyens américains quant aux informations pertinentes relatives à leur sécurité.

Les Etats-Unis restent résolus à dispenser des formations de grande qualité aux militaires Burundais déployés dans des missions de maintien de la paix de la sous-région. Les Etats-Unis apprécient fortement l’engagement indéfectible du Burundi en faveur de la sécurité et la paix régionale et pour tous les Africains. Les Etats-Unis sont prêts à continuer de soutenir de pareils déploiements dans l’avenir.

U.S. Embassy Bujumbura, Burundi
Press Release
April 22, 2015

Security Cooperation between the Governments of the United States and Burundi

The United States Government is committed to a robust and mutually beneficial security cooperation partnership with the Government of Burundi and the Burundian National Defense Forces (FDN). This commitment is reflected in numerous military training engagements conducted each year with the FDN by United States Marines and Army Soldiers as well as through the State Department-led Africa Contingency Operations Training and Assistance (ACOTA).

The cornerstone of our security cooperation partnership is the ACOTA program, through which the United States has trained nearly 28,000 Burundi soldiers for peacekeeping missions. Presently, ACOTA personnel have temporarily departed because the U.S. “Leahy law” requires that candidates for training be vetted for previous human rights violations prior to the commencement of instruction. U.S. Embassy officials are diligently working with the Ministry of Defense and War Veterans to complete this process in a thorough and expedited manner for the next ACOTA training engagement. The ACOTA training team will return to resume training when the process has concluded. Other security cooperation training engagements continue uninterrupted. Currently, U.S. Marines and Soldiers are on the ground training Burundian soldiers in preparation for deployment to AMISOM.

The U.S. Embassy has made no determination to withdraw personnel from Burundi due to political or security concerns. We continue to assess developments on a daily basis, and as necessary will continue to advise U.S. citizens of information relevant to their safety and security.

The United States remains committed to providing high quality training to Burundians soldiers who deploy in support of regional peacekeeping missions. The United States greatly appreciates the steadfast commitment of Burundi to regional security and peace for all Africans and stands prepared to continue supporting such deployments in the future.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.