Le gouvernement burundais a appelé mercredi les forces de défense et de sécurité à être plus vigilantes, notamment à prévenir d’éventuelles attaques du groupe rebelle somalien Al-Shabaab, en cette période de fin d’année où il y aura plusieurs rassemblements des gens.

« La sécurité est une question de tous les jours, mais il s’ impose que nos forces de défense et de sécurité s’organisent davantage afin que rien ne soit laissé au hasard en matière de sécurité nationale en cette période particulière de fin d’année », a indiqué Prosper Bazombanza, le premier vice-président de la République au cours des travaux d’échange avec les forces de défense et de sécurité burundaises sur les voies et moyens de voir comment sécuriser le pays en cette période où l’on s’attend à des rassemblements pour célébrer les fêtes de Noël et du Nouvel An.

Par ailleurs, a ajouté M. Baombanza, au moment où les terroristes du mouvement Al-Shabaab s’organisent pour commettre des tueries massives en Somalie et dans les autres pays de la corne de l’Afrique, le Burundi est une cible privilégiée compte tenu du rôle déterminant joué par les contingents militaires burundais dans le rétablissement de la paix et la stabilisation des institutions en Somalie.

Il a en particulier fait savoir que les récentes attaques de ce mouvement au Kenya et en Somalie ne peuvent pas laisser indifférents les Burundais, raison pour laquelle les corps de défense et de sécurité burundais ont été appelés à rester beaucoup plus vigilants.

French.china.org.cn |  le 11-12-2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.