La Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI en sigle, est prête à accueillir tous les candidats remplissant leurs dossiers en accord avec la loi en vigueur.

« Les acteurs politiques sont des burundais en âge de faire la politique. Ces acteurs politiques rencontreront la CENI uniquement au cas où ils seront représentants des partis politiques, des coalitions politiques ou des indépendants », a dit le porte-parole de la CENI, Prosper Ntahorwamiye, lors de l’émission publique organisée vendredi à Gitega, au moment où à travers certaines interventions de certaines stations, une catégorie de politicien utilise ce titre pour exiger de la CENI des consultations quant à toutes les étapes du processus eléctoral.

« Les élections, ce n’est pas un souhait des uns ou des autres, mais un devoir pour notre pays ; si non ce serait le désordre », a martelé M. Ntahorwamiye fustigeant l’opinion faisant croire que l’appui budgétaire aux élections de 2015 ne sera pas facile si ces “acteurs politiques” sont écartés dans la phase préparatoire.

Tout burundais en âge de 18 ans a donc intérêt à participer aux élections où qu’il soit sur le territoire burundais ; lequel territoire sera démarqué sur ses frontières comme l’exige l’Union Africaine avant 2017, les autorités burundaises devant respecter scrupuleusement l’article 295 de la Constitution en rapport avec le respect et la protection des frontières.