Les conflits fonciers, une des causes de l’insécurité en province de Rutana

Le Secrétaire Permanent du Conseil National de Sécurité le Général Major Silas Ntigurirwa a réuni mardi 15 janvier 2019 au chef lieu de la province de Rutana, les comités mixtes de sécurité des communes Rutana, Mpinga Kayove et Musongati. L’objectif de la rencontre était d’échanger sur le rôle de l’information en matière de sécurité.

Général Major Silas Ntigiriwa a indiqué que cette réunion s’inscrit dans le cadre de la campagne d’explication comme recommandé par le Chef de l’Etat de vulgariser la stratégie nationale de sécurité dans toutes les couches de la population.
C’est pourquoi cette sensibilisation touche tout le monde sans distinction aucune, du sommet à la base parce que selon le Général Major Silas Ntigiriwa, la paix et la sécurité concerne nous tous.

Certains intervenants ont voulu savoir comment une religion peut être la cause de l’insécurité au Burundi. Le Général Major Silas Ntigiriwa a répondu en donnant l’exemple d’Euzébie Ngendakumana qui, suite à ses croyances, ses adeptes ont causé l’insécurité dans le pays où des familles ont été séparées. Certains ont fui vers la RDC et ont été attaqués, certains y ont laissé la vie, d’autres ont divorcé, des jeunes ont abandonné l’école, a précisé Silas Ntigurirwa.
Il a exhorté la population à rester vigilante à la veille des élections surtout que pendant cette période il y a beaucoup de rumeurs qui incitent la population à fuir leur pays.

Le conseiller principal du Gouverneur de Rutana a fait savoir que dans toute la province la sécurité est bonne. Toutefois, des cas de sorcellerie et de conflits fonciers sont signalés dans la commune.
L’Administrateur de Mpinga Kayove a demandé aux autorités compétentes de trancher le conflit existant entre la population de Giharo et celle de Mpinga Kayove. Certaines personnes quittent Giharo pour aller chercher des terres dans Mpinga Kayove et y plantent des arbres, ce qui occasionne des conflits et cause l’insécurité.

Le conseiller principal du Gouverneur a indiqué que cette question sera bientôt résolue surtout cette propriété qui cause des problèmes appartient à l’Etat.

 

Par NDARIBAZE Jean Marie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.