Ce Jeudi 26 mars 2015, S.E Pierre Nkurunziza, le Président de la République du Burundi est rentré de Dar-es-Salam où il venait de participer au sommet des Chefs d’Etat des pays de l’Afrique de l’Est, réunis autour du corridor central.

A son arrivée à l’aéroport international de Bujumbura, il a animé un point de presse au cours duquel il a expliqué la nature et l’importance des résolutions prises à l’issue de ce sommet, et l’incidence que ces dernières auront sur la vie socio-économique de la Région.

En effet, la table ronde a été l’occasion de faire un tour d’horizon sur un travail d’experts sur le développement des infrastructures routières, portuaires et ferroviaires de la région.

Il a rappelé les projets que le Burundi a en commun avec les autres pays membres (Tanzanie, RDC, Ouganda, Rwanda) dans les domaines du transport, de l’énergie et des télécommunications qui offriront des opportunités considérables mais qui représentent encore aujourd’hui un défi : leur financement.

C’est dans cette logique que le Président de la République du Burundi, S.E Pierre Nkurunziza, a rencontré ce Jeudi matin des investisseurs potentiels pour la mise en œuvre de ces projets.
Note positive pour le Burundi, le Chef d’Etat a confié aux micros des journalistes présents sur place que la table ronde a conclu que le Burundi, le Rwanda et la RD Congo seront désormais servis par trois trains en raison d’un train par pays. Ce train reliera la Tanzanie et le Burundi, de Dar-es-Salam à Musongati.

Ainsi, les prix de transport pourront être réduits de moitié et les transactions commerciales facilitées, pour le plein épanouissement des secteurs socio-économiques qui présentent un grand potentiel.

Le Président de la République a terminé en rappelant les projets d’intégration et les réalisations déjà accomplis dans le cadre du corridor central et les intérêts économiques escomptés à travers la participation du Burundi dans ce projet régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.