Le président Pierre Nkurunziza a démis de ses fonctions mercredi le Général Godefroid Niyombare, à la tête du Service National des Renseignements (SNR, Services secrets) depuis moins de trois mois. Son chef de cabinet, le Général Léonard Ngandakumana, et le chef de la division des renseignements intérieurs, le Général Sylvestre Ndayizeye, ont également été limogés. Leur crime : une “Note de renseignement” datée du 13 février 2015 qu’ils ont adressée au Chef de l’Etat.

Nous publions l’intégralité de cette note, intitulée « L’éventuelle candidature du président Nkurunziza au troisième mandat est-elle constitutionnelle ? Positions des différents partenaires et orientations du SNR », par laquelle les services secrets burundais, après une analyse approfondie, mettent en garde le président Nkurunziza et l’invite sans équivoque à s’abstenir de briguer un troisième mandat.
le-rapport-confidentiel-des-snr-au-prc3a9sident-nkurunziza-sur-le-troisic3a8me-mandat.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.