Dans la matinée de mercredi 29 octobre, le Chef de l’Etat Burundais, SE Pierre Nkurunziza, a reçu en audience, le Commandant des forces américaines en Afrique, le Général David M. Rodriguez.

Au sortir de l’audience, le Général américain s’est réjoui d’avoir rencontré, pour la seconde fois, le président Nkurunziza : « l’entretien avec le commandant suprême des forces de défense et de sécurité burundaises, a été pour moi, une belle occasion de parler défense et sécurité dans la sous-région, en Somalie, en République Centrafricaine et ailleurs dans le monde ».

Le Porte parole Adjoint du Président de la République, Gervais Abayeho, a indiqué que David Rodriguez a vivement félicité le Gouvernement Nkurunziza pour sa contribution dans les opérations de maintien de la paix et a promis que les Etats Unis vont contribuer à entrainer militairement les troupes burundaises en vue de leur permettre d’aller de l’avant dans cette noble mission.

M. Abayeho a rappelé que le Burundi est le premier contributeur de troupes en Afrique. « En Somalie un contingent de plus de 6000 hommes et femmes ont fortement aidé le pays à recouvrer la paix et la stabilité, en collaboration avec les troupes africaines opérant sur le sol Somalien dans le cadre de l’AMISOM dont le commandement revient à un Burundais répondant au nom de Gnl Ntigurirwa Silas ». Selon le Porte Parole Adjoint du Président de la République, les insurgés somaliens n’ont plus de quartier général car l’AMISOM a libéré Mogadiscio et capturé certaines des villes qu’ils occupaient auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.