Le Président Nkurunziza a ouvert officiellement les travaux de la conférence internationale sur le dialogue interreligieux pour la paix et la prévention des conflits et des guerres en Afrique.
25-03-2014
Pascal Kumbuga
Bujumbura, le 25 mars 2014(PP) : Le Chef de l’Etat Burundais Son Excellence Pierre Nkurunziza a procédé officiellement mardi, à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika à Bujumbura (la capitale burundaise), au lancement officiel des travaux de la conférence internationale sur le dialogue inter- religieux pour la paix et la prévention des conflits et des guerres en Afrique, organisée sous l’initiative de l’Ombudsman Burundais Honorable Mohamed Rukara. Le Numéro Un Burundais a souligné dans son discours que cette conférence vient de se tenir à point nommé car les conflits interreligieux sont une réalité dans certains pays africains.

« Cette conférence internationale sur le dialogue interreligieux pour la paix et la prévention des conflits et des guerres en Afrique vient à point nommé car, dans certains pays d’Afrique, l’intolérance religieuse gagne du terrain et cause des morts ou attise des guerres. Nous disons ce que nous savons et nous savons ce que nous disons. En effet, dans les pays où le Burundi est présent sur terrain pour le rétablissement et le maintien de la paix, nous sommes témoins oculaires des cas d’extrémisme et d’intolérance religieuse », a martelé le Patron de l’Exécutif Burundais.

Le Président de la République du Burundi a aussi remercié l’Institution de l’Ombudsman Burundais d’avoir pris l’initiative d’organiser une telle rencontre.

« Permettez-moi d’exprimer ma gratitude envers l’Honorable Mohamed Rukara, Ombudsman de la République du Burundi, pour avoir pris l’initiative de cette conférence internationale au moment où les croyants de notre continent ont besoin de revisiter les relations qui les unissent et éloigner une sorte de crise de moralité à l’intérieur de certaines confessions religieuses », s’est exprimé Son Excellence Pierre Nkurunziza.

L’Ex-Président de la République Unie de Tanzanie Son Excellence Al HadJ Ali Hassan Mwinyi, a lui aussi souligné l’importance capitale d’une telle conférence et est revenu sur les bonnes relations entre la Tanzanie et le Burundi.

« Le Burundi et la Tanzanie sont des pays voisins qui entretiennent de bonnes relations depuis longtemps et je suis très enchanté de voir ce pays organiser la conférence internationale sur le dialogue interreligieux pour la paix et la prévention des conflits et des guerres en Afrique », a fait savoir Ali Hassan Mwinyi.

Les Représentants des confessions religieuses (catholique, protestante et musulmane) issus de quatre continents (Afrique, Europe, Asie et Amérique) participent dans les travaux de cette conférence internationale qui durera deux jours. Dans leurs discours, ils ont tous apprécié l’organisation de cette conférence internationale sur le dialogue interreligieux pour la paix et la prévention des conflits et des guerres en Afrique.

Le Représentant des bailleurs qui est en même temps Ambassadeur des Pays –Bas au Burundi, et le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi ont, eux aussi, dans leurs interventions, salué la tenue de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.