Le Président du Sénat effectue une visiste dans les communes Mbuye et Kiganda

Le Président du Sénat Honorable Réverien Ndikuriyo a réuni mardi 12 mars 2019 aux chefs-lieux des communes Mbuye et Kiganda de la province de Muramvya, les élus locaux, les chefs de services de ces communes, les représentants des confessions religieuses ainsi que les représentants de la jeunesse. Le but de la réunion était d’échanger sur la vie des deux communes, en vue de sensibiliser la population au changement de comportement pour leur développement. Cette visite a été effectuée après celle de Bukeye, Muramvya et Rutegama.

Dans leurs mots de bienvenue, les administrateurs des 2 communes ont indiqué que la sécurité est bonne et que la population vaque à ses activités quotidiennes. Ils ont souligné que les causes d’insécurité dans les 2 communes sont liées à la polygamie ainsi qu’au vol dans les champs et du petit bétail.

La contribution pour les élections de 2020 n’est pas satisfaisante dans les 2 communes, a fait savoir le Conseiller du Gouverneur de la province de Muramvya. Les 2 communes sont en dessous de 65% des collectes, a-t-il poursuivi. Il a ainsi demandé un délai supplémentaire pour les 2 communes afin qu’ils continuent les collectes.

Le Président du Sénat a exhorté les élus de ces communes à sensibiliser la population pour s’acquitter de ce devoir civique afin que le pays organise seul des élections sans chercher des aides extérieures. Le Président du Sénat a donné l’exemple des communes de sa province natale Makamba qui était comme ces 2 communes mais après de telles réunions, se sont acquittées de leur devoir à plus de 100% dans 2 semaines.

Honorable Réverien Ndikuriyo a demandé à la population des 2 communes de s’atteler au travail pour s’auto développer. Il a demandé aux agriculteurs de pratiquer une agriculture intensive où on cultive de petites superficies et qu’on obtient un grand rendement. Aux éleveurs, il leur a demandé d’élever les races améliorées qui produisent beaucoup de lait et de viande.

Il les a également exhorté à donner une bonne éducation à leurs enfants, à protéger l’environnent, source d’une vie saine. Les intervenants ont demandé au Gouvernement de mieux planifier le projet Ewe Burundi Urambaye, en préparant des pépinières suffisantes pour les reboisements modernes et pour les souches autochtones.

Le Président du Sénat demande à la population de Muramvya de payer les impôts et taxes et de lutter contre la corruption, des actions qui font partie du moteur de développement.

Par NDARIBAZE Jean Marie